Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Salon de l’eau et de l’assainissement: Le transfert des compétence en discussion à Ouagadougou

La deuxième édition du Salon de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement(SAHYA) se déroule du 26 au 28 Octobre 2017 à Ouagadougou, autour du thème: «Transfert de compétences aux collectivités et zéro corvée d’eau: réalités et perspectives».
La problématique de l’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement, sera en débat, dans la capitale burkinabè du 26 au 28 octobre 2017. C’est à l’occasion de la 2e édition du Salon de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement(SAHYA). A moins d’une semaine de la manifestation, le commissariat général du Salon a rencontré la presse le vendredi 20 octobre dernier à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur le point de l’organisation ainsi que les activités prévues.
Selon les organisateurs, durant trois jours, cette biennale sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement va regrouper les différents acteurs autour du thème «Transfert de compétences aux collectivités et zéro corvée d’eau: réalités et perspectives». De l’avis du commissaire général du SAHYA, Victorien Aymar Sawadogo, le choix du thème permettra de dresser le bilan des engagements pris par les premières autorités du pays, dans le secteur de l’eau l’hygiène et l’assainissement, et d’envisager des perspectives.
Au nombre des activités prévues, le commissaire général du SAHYA, a cité une exposition-vente avec des stands de ventes de produits, des ateliers thématiques. Il a mentionné qu’il est aussi prévu une nuit du mérite, un débat direct de haut niveau et un espace enfant dont un concours inter-établissement sur le dessin et la rédaction.
La nuit du mérite, aux dires des organisateurs, constitue un cadre pour honorer et saluer le mérite d’hommes, de femmes et de structures qui s’investissent depuis des années pour l’atteinte des objectifs du secteur. A ce sujet ces personnes recevront respectivement, des SAHYA d’or, d’argent et de bronze, ainsi qu’un SAHYA d’honneur. Quant au concours inter-établissements sur le dessin, il porte sur «le lavage des mains», tandis que la rédaction concerne l’«impact des corvées d’eaux sur les rendements scolaires».
Le SAHYA, a rappelé M. Sawadogo, est «une tribune d’interpellation et de mobilisation citoyenne pour s’assurer que les ouvrages réalisés et offerts aux communautés répondent à leurs besoins et qu’ils sont utilisés à bon escient».
La cérémonie d’ouverture du SAHYA 2017 est prévue pour le jeudi 26 octobre au Conseil burkinabè des chargeurs(CBC) à 9 heures, autour d’un panel. L’exposition-vente durant le Salon, aura lieu au siège du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), juste en face du CBC. Il y a aura à cette exposition, des stands d’information sur les questions d’eau, d’assainissement et d’hygiène, ainsi que des ventes de produit.
La première édition du Salon de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement (SAHYA) s’est tenue du 23 au 25 octobre 2015 sous le thème : «Faire de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement un secteur prioritaire au niveau des politiques au Burkina».

Alfred KANON

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.