Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Crypto-monnaie en Afrique de l’Ouest : Le parlement de la CEDEAO préconise un encadrement du secteur

En réunion délocalisée du 6 au 9 juillet 2021 à Ouagadougou, les députés membres du parlement de la CEDEAO ont préconisé la prise urgente de mesures pour encadrer le secteur de la monnaie électronique dans l’espace. La rencontre s’est tenue sous le thème : « La cryptomonnaie comme facilitateur de l’investissement en Afrique de l’Ouest ».

Débutée le 6 juillet dernier, la réunion délocalisée du parlement de la CEDEAO a clos ses travaux le vendredi 9 juillet 2021.

Réunis au tour du thème « La cryptomonnaie comme facilitateur de l’investissement en Afrique de l’Ouest », les députés ont examiné les implications de la monnaie dans les économies des pays de la sous-région.
Selon Nouhoume Bida Youssoufou, les élus ont exprimé des inquiétudes face à la monnaie électronique dont le secteur n’est encadré.

« Il faut noter que nous avons des inquiétudes face à la montée de l’activité de cette monnaie qui, à l’étape actuelle, n’est pas réglementée dans notre sous-région. En tant que représentants des populations de la sous-région et garants de leurs intérêts, nous nous sommes dit que malgré que ce n’est pas encore réglementé, nos populations sont en contact direct avec cette monnaie et qu’il va falloir que nous nous approprions ses mécanismes de fonctionnement et voir les approches de solutions », a-t-il indiqué.

Pour éviter que des citoyens de la CEDEAO ne perdent leurs avoirs, les députés ont préconisé un encadrement du secteur par des mesures urgentes. « Nous avons recommandé aux chefs d’Etat et de gouvernement de prendre des mesures urgentes pour protéger l’épargne de nos populations ».

Vue des participants à la réunion délocalisée

Ils ont aussi demandé à la Commission de la CEDEAO de mettre en place un système de suivi rigoureux des mesures qui seront prises par les Etats. Aux parlements des différents pays, les participants de la rencontre de Ouagadougou ont préconisé de sensibiliser les populations sur le avantages et les inconvénients de la crypto-monnaie.

Afin d’épuiser leurs travaux de compréhension du secteur et d’orienter les chefs d’Etats dans la prise des mesures, les membres du parlement de la CEDEAO vont se retrouver dans un mois et demi à Accra, la capitale ghanéenne, pour une autre rencontre sur la monnaie électronique.


Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.