Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Burkina Faso : Le ministère en charge de l’Economie numérique passe en revue ses projets et programmes

Le ministère de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale a tenu, ce jeudi 15 juillet 2021 à Ouagadougou, une session de revue des performances des projets et programmes du 4e trimestre de l’année 2020 et du 1er trimestre de l’année en cours. Il a, par la même occasion, présenté les priorités à atteindre en 2021-2022.

La cérémonie d’ouverture officielle de la session de revue des performances et programmes du 4e trimestre 2020 et du 1er trimestre 2021 a été présidée par Saïdou Yanogo, conseiller technique au ministère et représentant la ministre Fatimata Ouattara/Sanon. Au cours de cette rencontre, les participants qui sont entre autres, les responsables des programmes et projets, les coordonnateurs de projets, des partenaires techniques et financiers vont apprécier la gestion des projets d’abord. Ensuite, ils vont se pencher sur l’état de mise en œuvre des recommandations et la formulation de nouvelles recommandations.

Déjà, on note que malgré la double crise, sécuritaire et sanitaire, avec comme conséquence le ralentissement des activités au plan national, les performances atteintes en fin 2020 (4e trimestre) et début 2021 par les programmes du travail et du budget annuel (PTBA) sont encourageantes, selon le représentant de Mme la ministre. « Les résultats obtenus malgré le contexte sécuritaire et sanitaire difficile devront, à mon avis, nous encourager à poursuivre nos efforts ou à redoubler d’efforts afin de progresser de façon efficace et efficiente vers nos objectifs », a dit Saïdou Yanogo.

Saïdou Yanogo, conseiller technique

Les indicateurs de mise en œuvre des PTBA 2021 (Programmes du travail et du budget annuel) se résument comme suit : le taux d’exécution physique (TEP) est de 26,4% tandis que le taux d’exécution financière (TEP) est de 1,6%. Pour le cumul de l’exercice des projets depuis son démarrage jusqu’au 31 mars 2021 on note un taux d’exécution physique de 60,4% et un taux d’exécution financière de 75,3%.
Les priorités pour l’année 2021-2022

Toujours selon le conseiller technique Saïdou Yanogo, le ministère de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale entend engranger d’autres résultats à même de booster davantage le développement du Burkina à travers le secteur des TIC et des postes pour la période 2021-2022. Il s’agira de mettre en exploitation les réseaux d’accès et des infrastructures large bande construits, de réduire les coûts d’accès à l’internet large bande, d’accroître l’accès de la population aux services de base grâce au système d’identification unique, d’améliorer la qualité du réseau informatique national de l’administration publique, d’améliorer l’inclusion financière par la mise en œuvre de la banque postale et la finance digitale, et enfin accroître les procédures administratives dématérialisées.

Avant de clore ses propos, Saïdou Yanogo a invité les participants « à jouer pleinement leur partition sans complaisance en menant des échanges francs afin de proposer des solutions idoines pour l’amélioration des performances ».


Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles