Connecte-toi avec nous

Finances

   |

BURKINA FASO-BAD : 3 semaines pour définir les domaines prioritaires d’intervention

La Banque africaine de développement (BAD) effectue avec le Ministère de l’économie, des finances et du développement, une mission d’élaboration du rapport combiné d’achèvement du document de stratégie pays (DSP) 2017-2021 ; de la revue de performance du portefeuille 2021 et de préparation du nouveau DSP 2022-2026. L’élaboration des différents documents s’appuiera sur le nouveau référentiel de développement en cours d’élaboration avec un accent particulier sur la double crise sanitaire et sécuritaire qui impacte la mise en œuvre des projets et programmes au profit des populations.

Au titre du rapport d’achèvement du DSP 2017-2021, combiné à la revue de performance du portefeuille pays, il s’agira de discuter et d’évaluer : (i) les résultats du DSP 2017-2021; (ii) les défis persistants; (iii) la contribution de la stratégie de la Banque sur la période 2017-2021 au Plan national de développement économique et social (PNDES 2016-2020) et (iv) les leçons tirées de la mise en œuvre du DSP 2017-2021.

Au titre de la note de diagnostic pays (NDP), il s’agira de partager avec le Gouvernement les résultats des analyses de la Banque sur la situation socio-économique, les défis, les contraintes et les opportunités les plus pressantes du pays, sur lesquels la Banque et le Gouvernement peuvent s’appuyer dans la priorisation des interventions sur la période 2022-2026, en vue de renforcer la résilience de l’économie burkinabè et promouvoir une croissance inclusive et durable.

Au titre du nouveau DSP 2022-2026, il s’agira sur la base des conclusions de la NDP et des leçons tirées du rapport d’achèvement du DSP en cours, de discuter et de s’accorder avec le Gouvernement sur la stratégie d’assistance de la Banque, en particulier le choix des domaines prioritaires d’intervention dans lesquels la Banque pourrait intervenir tenant compte des interventions des autres partenaires techniques et financiers.

A fin mars 2021, le portefeuille actif de la BAD au Burkina est composé de 22 projets pour un engagement global d’environ 461 milliards F CFA. Entre 2017 et 2021, les interventions de la BAD ont été orientées vers le secteur des infrastructures de transport (40%) ; le secteur de l’énergie (22%) ; de l’agriculture-environnement (16%) ; de la Gouvernance (12%) ; de l’eau-assainissement (8%) et les secteurs sociaux (2%).

 

Ministère de l’Économie, des Finances et du Développement
Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles