Connecte-toi avec nous

Développement

   |

VENTE DE STUPEFIANTS : 3,5 TONNES DE CANNABIS SAISIES EN 2017

La police nationale du Burkina Faso a annoncé la saisie de 3,5 tonnes de cannabis et 53 grammes de cocaïne au cours de l’année 2017.

« Au plan national, les services de police ont saisi 3,5 tonnes de cannabis et 53 grammes de cocaïne entre les mains de producteurs, de consommateurs et de trafiquants tout au long de l’année 2017 », lit-on dans un communiqué de la police.

Se félicitant des résultats de ses interventions, la police explique que courant fin mars 2018, dans la ville de Ouagadougou, l’Unité Anti-Drogue de la police nationale, a saisi 50,650 kg de cannabis.

Au cours de la même période, le Commissariat de police d’arrondissement de Konsa, dans la ville de Bobo-Dioulasso, dans la capitale économique à l’ouest du pays, la police a saisi 100 kg de cannabis conditionnés en 50 plaquettes.

« Lutter contre la production, la détention, le trafic et la consommation illicites des stupéfiants figurent en bonne place dans la lettre de mission assignée aux services de Police », précise la police qui précise que dans toutes ces affaires qui ont abouti au déferrement des mis-en-cause devant la justice, des citoyens de bonne foi ont étroitement collaboré avec nos hommes.

 

 

La Rédaction

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles