Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Variabilités climatiques au Burkina Faso : Projet EBA une nouvelle approche…

Variabilités climatiques au Burkina Faso : Projet EBA une nouvelle approche de réponse PNUD-Etat burkinabè

En réponse aux changements climatiques et leurs corollaires de conséquences sur les populations burkinabè, le Gouvernement en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont procédé le 13 août 2015 au lancement du Projet EBA/FEM au cours d’un atelier de lancement tenu dans la salle de conférence de la direction générale de la métrologie à Ouagadougou. Ont pris part à cette rencontre, directeurs régionaux, et autres acteurs des services administratifs centraux et délocalisés ainsi que des représentants du PNUD.

Georges L. Ouédraogo

Intitulé « Adapter les moyens de subsistance dépendants des ressources naturelles aux risques induits par le climat dans les paysages du corridor forestier de la Boucle du Mouhoun et des zones humides du bassin de la mare d’Oursi au Burkina Faso », le Projet EBA/ FEM est un projet innovateur par sa méthodologie de réponse qui consistera à l’application de l’approche adaptation basée aux écosystèmes d’où son acronyme en anglais « Eco-Based Adaptation ». Il est financé à hauteur de 7 000 000 dollars américains par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), le gouvernement burkinabè et le PNUD. Ce dernier a été choisi par le gouvernement burkinabè comme agence d’exécution pour la formulation et la mise en œuvre du projet, couvrant la période 2015-2021. S’inscrivant dans cette dynamique, M. Maleye Diop, directeur pays du PNUD au Burkina Faso par intérim, présent à l’atelier de lancement du Projet EBA, a salué cette initiative. Et pour lui, le projet entend outiller les populations et les institutions qui les accompagnent au niveau local et disposer des capacités pour mettre en œuvre les adaptations prévues a-t-il expliqué. Ainsi donc pour le directeur pays du PNUD, une stratégie est en court de préparation, notamment la stratégie d’atténuation communément appeler NAMA et celle de l’adaptation qui suit le programme national d’adaptation qui a été défini et qui se décline maintenant en projets concrets pour développer des actions d’adaptation, de renforcement de capacité au niveau des individus, des communautés et des institutions, afin de faire face aux phénomènes de changements climatiques.

Projet EBA FEM

Le Projet EBA/ FEM vient donc à point nommé pour ainsi dire car il s’inscrit dans un contexte climatique burkinabè actuel déjà sec et qui devient de plus en arides. Et pour le Secrétaire général du ministère de l’Environnement et des Ressources halieutiques, M. Georges Lambert Ouédraogo, cette nouvelle approche qui est l’approche écosystémique va consister à aborder les questions de lutte contre la déforestation dans deux zones climatiques dont l’écosystème est complètement différent. Notamment le Sahel avec la sécheresse et dans la Boucle du Mouhoun où la pluviométrie est plus abondante a souligné M. Ouédraogo. Le Burkina Faso est caractérisé aujourd’hui par des précipitations annuelles et interannuelles de plus en plus variables, toutes choses qui entrainent des sécheresses récurrentes et des inondations depuis les années 1970 de sorte que le pays est caractérisé par un régime hydrographique incertain voir précaire a ajouté M. Ouédraogo. La disponibilité en eau potable pour l’agriculture et l’élevage s’en trouve amenuiser insiste-t-il. D’où l’importance de ce projet novateur car les écosystèmes qui fonctionnent bien améliorent la résilience naturelle aux effets néfastes des changements climatiques et réduisent la vulnérabilité des populations. Cet atelier de lancement permettra donc aux acteurs prenant part de s’accorder les violons en matière de solutions durables aux variabilités climatiques. Le PNUD a saisi l’occasion par la présente pour réaffirmer sa disponibilité pour l’atteinte des objectifs du Projet EBA/FEM.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.