Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Valorisation des produits forestiers non ligneux : Le Burkina Faso bénéficie d’un appui de 4 300 000 francs suisse

La Coopération suisse vient d’octroyer une subvention d’un montant de quatre millions trois cent mille (4 300 000) francs suisse, soit environ 2,5 milliards (2 500 000 000) de francs CFA, au Burkina-Faso. Cet appui vise à soutenir la mise en œuvre de la phase 2 du Programme de valorisation des produits forestiers non ligneux (PFNL).
L’objectif de cette deuxième phase du programme est de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ruraux et d’améliorer durablement leurs revenus par la gestion durable et la valorisation des produits forestiers non ligneux. A ce propos, le Directeur de la Coopération suisse, Jean Bernard Dubois, a expliqué que le projet répond à trois impératifs, notamment social, environnemental et économique. Il a précisé que les résultats attendus au terme de la seconde phase du projet sont entre autres « 40 000 ménages, soit à peu près 100 000 personnes, puissent accroître leur production de produits forestiers non ligneux; les entreprises actives dans ce domaine augmentent leurs chiffres d’affaires et aient un meilleur accès au marché. »
Un communiqué du ministère burkinabé de l’économie, des finances et du développement souligne que le projet sera piloté par le Ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique sera mis en œuvre de 2017 à 2020.
Cet appui entre dans le cadre de la stratégie de la Coopération suisse au Burkina Faso pour la période 2017-2020. Il symbolise la qualité de la coopération bilatérale, entamée en 1974. Environ 70 milliards de FCFA sont prévus par la Suisse pour soutenir le Burkina Faso sur la période 2017-2020.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles