Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Utilisation des véhicules de l’Etat : 14 indélicats épinglés

La Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat (DGIAE) a procédé au contrôle de l’utilisation des véhicules de l’Etat, les 6, 7 et 8 novembre 2015 à Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou. Les opérations ont permis de mettre la main sur 14 véhicules à Ouagadougou. Aucun véhicule n’a été mis en fourrière à Bobo-Dioulasso et à Koudougou.

Une vue de quelque véhicules saisis après deux heures de contrôle

Une vue de quelque véhicules saisis après deux heures de contrôle

14 véhicules ! C’est le nombre de véhicules mis en fourrière les 6, 7 et 8 novembre 2015 à Ouagadougou. Initiée par la Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat (DGIAE), la même opération a eu lieu à Bobo Dioulasso et à Koudougou. Elle consiste à contrôler tout véhicule de l’Etat (Fond rouge ou bleu) dans les villes sus –cités. Les utilisateurs de ces véhicules doivent être munis d’un ordre de mission ou un laissez-passer en bonne et due forme. Même si ces documents sont conformes, les utilisateurs ne doivent pas stationner dans les lieux mondains tels que les maquis, cabarets, chambre de passe. Après deux jours de contrôle, 83 véhicules ont été vérifiés à Bobo Dioulasso et 30 à Koudougou. Les utilisateurs étaient tous en règle. Le 6 novembre 2015, de 22h à 24h, 72 véhicules ont été contrôlés à Ouagadougou dont 8 en fourrière. Le 8 novembre 2015, soit le 2e jour, de 15h à 18h, 312 véhicules ont été contrôlés dont 6 en fourrière. Cela porte le nombre total de véhicules contrôlés à 497. Selon Léa Zagré/ Rimtoumda, il y a une prise de conscience dans l’utilisation des véhicules de l’Etat. « C’est un sentiment de satisfaction. Ce n’est pas en tirant beaucoup de véhicule à la police qui indique que nous avons une bonne performance. La performance est liée à la baisse du nombre des véhicules pris en infraction. C’est ç a qui est vraiment encourageant », a-t-elle laissé entendre. A noter que la Direction générale des affaires immobilières et des équipements de l’Etat (DGIAE) est l’une des structures principales du ministère de l’Economie et des finances. Ses missions sont entre autres, la gestion du patrimoine immobilier de l’Etat, la gestion des bâtiments, propriété de l’état, complété par la gestion des bâtiments privés pris en location par l’Etat. Tout ce qui est équipement qui doit être mis à la disposition des structures publiques revient à la DGIAE. La gestion de l’eau, de l’électricité et le téléphone revient à la DGAIE qui gère aussi le parc automobile de l’Etat. Sous la direction du DGIAE, le parc central a pour mission le contrôle de l’utilisation des véhicules de l’Etat, le transport des hôtes de l’Etat. Il a aussi pour mission de participer à l’organisation des grandes rencontres où l’Etat est impliqué c’est-à-dire les sommets, les grandes manifestations nationales, internationales. Il a pour responsabilité la gestion et la commande des véhicules de l’Etat. La maintenance des véhicules du parc central. Il a aussi pour mission la location des véhicules de l’Etat aux services de l’Etat et au privé à des prix sociaux, c’est-à-dire à Bas prix.

Mounbarak SILGA
Ecodufaso/ groupe ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles