Connecte-toi avec nous

Finances

   |

USA: les projets d' »audit » de la Fed, une « menace » à l’indépendance (Plosser)

Un responsable de la Réserve fédérale américaine (Fed) s’est élevé mardi contre les velléités de certains membres du Congrès d’exiger un « audit » de la Fed qui, selon lui, serait une « menace » à l’indépendance de l’institution monétaire.

Selon Charles Plosser, président de l’antenne régionale de la Fed de Philadelphie, les propositions de loi visant à renforcer le contrôle des élus sur la banque centrale sont « une tentative de réduire l’indépendance de la banque centrale en la menaçant d’actions politiques immédiates ».

M. Plosser rappelle que les effets des décisions de politique monétaire de la Fed interviennent souvent après de longs décalages qui peuvent entrer en contradiction avec les vues à plus court terme des hommes politiques.

« La politique monétaire affecte l’économie avec des décalages parfois importants et variables mais les élus (…) prennent souvent des décisions, avec à l’esprit une date butoir d’un mois, d’un trimestre ou de la prochaine élection », a indiqué ce responsable dans un discours à Philadelphie.

Il insiste sur la nécessité de maintenir une séparation entre « l’autorité de ceux qui au sein du gouvernement décident des dépenses et des impôts et de ceux qui sont responsables de l’impression de la monnaie ».

« Cela réduit les tentations pour les responsables budgétaires d’utiliser la planche à billets pour financer les dépenses publiques », ajoute M. Plosser.

Les propositions de loi, soutenues par le camp républicain, s’inscrivent dans un mouvement baptisé « Audit the Fed ». Initié après la crise financière de 2008 et les mesures extraordinaires de la Fed pour soutenir l’économie, il revendique davantage de transparence de la part de la banque centrale et plus de contrôle sur ses décisions.

Le sénateur conservateur Rand Paul, un des candidats à la nomination républicaine dans la course à la Maison Blanche en 2016, a notamment déposé un projet de loi en ce sens le mois dernier. Celui-ci a des chances de recueillir davantage d’écho depuis que les républicains ont repris le contrôle du Sénat.

Pour Charles Plosser, ces velléités « ne portent pas vraiment sur un audit au sens comptable du terme puisque le bilan financier de la Fed et ses actions de supervision (…) sont déjà l’objet d’examens complets de la part de la Cour des comptes (GAO), du Conseil des gouverneurs de la Fed (…) et d’un cabinet comptable extérieur ». « C’est plutôt une tentative de réduire l’indépendance de la banque centrale », la Cour des comptes « pouvant être appelée à enquêter sur une décision de politique monétaire dès qu’un membre du Congrès s’oppose à un changement dans les taux d’intérêt », conclut ce membre de la Fed.

afp/rp
romandie.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles