Connecte-toi avec nous

Développement

   |

URBANISATION : 6065 parcelles mises en valeur sur une portion du site A de Ouaga 2000

La société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) a convoqué les Hommes de média pour un point de presse, le 29 janvier 2019. A l’ordre du jour, la situation des  parcelles non mises en valeur sur une portion du site A de Ouaga 2000 et les grands chantiers 2019 de la SONATUR.

 

 

Ce sont au total 417 parcelles qui n’ont pas été mises en valeur sur une portion du site A de Ouaga 2000, au 31 décembre 2018. Sur un total de 6482 parcelles, 6065 ont été mises en valeur, soit un taux de 93,60%. C’est ce qui ressort des résultats des travaux sur la portion dite ancienne du site A de Ouaga 2000. Il est composé de trois zones (Zone A, Zone B et Zone C) qui s’étalent sommairement de l’échangeur de Ouaga 2000 juste après le golf club. Il est bordé à l’Est par la route de Pô et à l’Ouest par le boulevard de l’insurrection avec comme limite le croisement de l’Hôtel Laico.

Selon le directeur général de la SONATUR Soabou Diallo, «Des résultats des travaux de l’équipe sur la portion dite ancienne du site A de Ouaga 2000, il ressort pour la zone A, sur un total de 1407 parcelles, 1326 sont mises en valeur et 81 non mises en valeur, soit un taux de mise en valeur de 94,20%. Pour la Zone B, 1181 parcelles sont mises en valeur sur un total de 1267 parcelles, soit un taux de mise en valeur de 93,20%. Concernant la Zone C, on note un taux de mise en valeur de 93, 40 % sur un total de 3808 parcelles, dont 3558 mises en valeur. »

Le directeur général de la SONATUR a annoncé que les grands chantiers de  l’année 2019 de l’institution porteront sur la conduite d’une opération dénommée « Casiers vides » et d’une politique de dynamisation de l’institution. L’opération « Casiers vides » selon le directeur général «Consistera globalement à apurer toutes les instances relatives aux documents définitifs (Attestations d’attributions et plans de bornages) à délivrer aux clients suite au solde de leurs terrains et à traiter toutes les réclamations clients ».

Concernant le second chantier, la SONATUR entend  mettre un accent particulier sur un management basé sur une approche proactive et participative pour faire face à un environnement de plus en plus concurrentiel. Toute chose qui nécessite la réorganisation de la SONATUR à travers l’adoption d’un nouvel organigramme et l’élaboration d’un plan stratégique de développement.

A noter que les travaux de l’équipe vont s’étendre à l’ensemble du site A de Ouaga 2000. Par ailleurs la liste des parcelles non mises en valeur sera transmise à une commission nationale pour le retrait de ces parcelles, la SONATUR n’étant pas habileté au retrait des parcelles.

Pour rappel, la SONATUR a communiqué en août dernier sur les parcelles non mises en valeur sur le site en question en vue d’inciter les acquéreurs desdites parcelles à prendre les dispositions idoines pour se conformer à la règlementation en vigueur.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/ Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles