Connecte-toi avec nous

Finances

   |

United Bank for Africa : Plus de 300 milliards de Naira en revenus bruts …

United Bank for Africa : Plus de 300 milliards de Naira en revenus bruts engrangés en 2015

Plus de 300 milliards de Naira en revenus bruts, c’est la performance qu’a enregistrée le groupe United Bank for Africa (UBA) en 2015 au Nigeria. Ces chiffres ont été livrés le vendredi 8 Avril 2016 lors de l’Assemblée Générale annuelle du groupe UBA tenue à son siège de Lagos. Cette session était l’occasion pour les présidents de toutes les filiales, les directeurs généraux, les membres du conseil d’administration ainsi que les actionnaires de faire le bilan de l’année 2015. Ils ont aussi échangé sur la façon de mieux servir les clients et sur les nombreux projets auxquels la banque est associée.

Durant une semaine, la gestion de UBA a été au cœur des échanges de cette assemblée. Venues de 18 pays africains abritant tous une filiale de la banque, les parties prenantes ont échangé sur le bilan 2015 de UBA. Il est ressorti que la banque a fait des exploits. « Nous avons enregistré 315 milliards de Naira en revenus bruts, soit une croissance de 10% par rapport aux revenus de 2014 » a déclaré Tony O. Elumelu, président du conseil d’administration du groupe UBA, présent à la session.

Cette performance a d’ailleurs été saluée par les actionnaires vu que la banque a augmenté le profit et l’intérêt qui revient à chacun d’eux au moment où de nombreuses autres banques ont enregistré un bénéfice en baisse et ont dû réduire les dividendes. « Ce paiement de dividendes renforce la résilience de la banque dans un environnement opérationnel difficile et démontre aussi la qualité du management de la banque » s’est exprimé M. Sunny Nwosu, Président de l’Association des Actionnaires Indépendants au Nigeria (ISAN).

Comment UBA est parvenue à ce résultat ?

Ce record de UBA a été possible grâce à des gains dans l’efficacité, à la prudence et à de meilleurs pratiques dans la gestion des risques selon le président du conseil d’administration Tony Elumelu. « Notre Banque a compensé les défis macroéconomiques avec un service à la clientèle amélioré et une gestion efficiente du bilan », a-t-il ajouté.

Sur le plan des opérations de UBA en Afrique, il y a également croissance. Selon les dires de Kennedy Uzoka, l’actuel DG Adjoint du groupe, les filiales africaines sont en forte croissance. Il entend par ailleurs accroitre la contribution de l’Afrique à plus de 25% en 2016 contre 24% en 2015, sans porter atteinte aux prévisions positives sur le Nigeria, où il prévoit une croissance positive suite à la mise en œuvre imminente du budget 2016.

Les actionnaires ont été également informés de la désignation de Kennedy Uzoka comme Directeur Général entrant du groupe UBA à partir du 1er août 2016. En effet, Kennedy succèdera à Phillips Oduoza qui prend sa retraite le 31 juillet 2016, après deux mandats à la tête du Groupe UBA.

Apres avoir fait le bilan, les participants à l’assemblée générale ont porté leur regard sur l’avenir de la banque. De ce fait, ils ont échangé sur comment servir mieux leur clientèle, et sur les nombreux projets auxquels la banque est associée. Parlant de projet, UBA a conclu de financer des résidences étudiantes à l’Université Cheikh Anta Diop du Sénégal.
Cette session annuelle s’est achevée par la cérémonie de récompense des administrateurs délégués.

Wendkuni Diane Kagambèga (stagiaire)
Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles