Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Union européenne : plus de 270 milliards de FCFA d’appui financier accordé à la Côte d’Ivoire en trois ans

L’Union européenne (UE) a accordé en trois ans, depuis 2011, plus de 270 milliards de francs CFA à la Côte d’Ivoire à travers le Fonds européen de développement (FED), notamment pour l’appui à la reconstruction post-crise.

« Le dixième FED s’achève et le but était l’instauration de la sécurité et à l’instauration de l’Etat et également améliorer la situation sociale », a indiqué, mardi, l’ambassadeur Jean-François, chef de la délégation de l’Union européenne en Côte d’Ivoire.

Les financements mobilisés sont essentiellement des dons, a précisé le chef de la délégation qui a souligné que les FED sont mis en œuvre au travers de grands projets qui ciblent des secteurs prioritaires définis conjointement avec la Côte d’Ivoire.

« Depuis 2012 au travers du FED chaque année, ce sont entre 45 et 60 milliards de francs CFA qui sont injectés dans l’économie ivoirienne », a ajouté le chef de coopération, Geza Strammer.

Selon lui, plusieurs instruments financiers ont permis de mobiliser des financements en faveur de la Côte d’Ivoire.

Il s’agit de l’agence humanitaire de l’Union européenne (ECHO) qui a soutenu la Côte d’Ivoire dans sa phase de sortie de crise à hauteur de plus de 65 milliards de FCFA, principalement pour reconstruire le système sanitaire détruit pendant la crise.

Ensuite, les programmes Sucre et Banane avec un montant de 50 milliards de FCFA pour soutenir ces deux filières pour d’une part renforcer l’industrie sucrière ivoirienne et d’autre part soutenir la compétitivité de la banane dessert sur le marché européen.

Des appuis spécifiques, a-t-il ajouté, sont offerts à la société civile et aux autorités locales pour répondre à des besoins exprimés par ces acteurs de la vie sociale et économique du pays.

La Côte d’Ivoire bénéficie également du 11è FED qui rentre en vigueur en 2016 pour un montant de 178 milliards de FCFA. Il devrait soutenir la gouvernance et contribuer à améliorer la situation économique et sociale du pays, indique-t-on.

(AIP)
kkf/cmas
news.abidjan.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles