Connecte-toi avec nous

Finances

   |

UEMOA : Le Burkina Faso se positionne cinquième émetteur sur le marché des titres

L’agence UMOA-Titres a rendu public le bulletin des statistiques du Marché des Titres Publics de l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine. C’est un montant total cumulé de 1331 milliards de FCFA, levé par les huit Etats membres, au titre du premier trimestre 2020.

Un niveau de mobilisation qui est en hausse de 8,21% par rapport aux prévisions qui se chiffraient à 1230 milliards FCFA à la même période.

La Côte d’Ivoire vient en tête avec 454 milliards FCFA mobilisés au premier trimestre, soit 34% du montant total levé.

Le Bénin occupe la deuxième position avec 250 milliards FCFA, soit 19% du montant total levé au cours de la période.

La troisième place est occupée par le Togo et le Sénégal avec respectivement 165 milliards FCFA (12% du montant total) et 149 milliards FCFA (11%) mobilisés sur le Marché des Titres Publics.

Le Burkina Faso vient à la cinquième position avec 132 milliards FCFA  soit 10% du montant mobilisé, suivi du Mali avec 116 milliards FCFA (9%).

Le Niger et la Guinée-Bissau viennent en fin de marche avec respectivement 39 milliards FCFA (3%) et 28 milliards FCFA (2%).

En termes de maturité des titres, celle de 3 ans l’emporte avec un volume de 462 milliards FCFA. Elles est suivie par la maturité de 5 ans avec un montant total de 281 milliards FCFA. Arrivent ensuite les maturités de 364 jours (175 milliards FCFA), 91 jours (161 milliards FCFA), 182 jours (144 milliards FCFA), 7 ans (88 milliards FCFA), et enfin 10 ans (21 milliards FCFA). Au total, la durée de vie moyenne résiduelle du volume total mobilisé s’élève à 3 ans.

La rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles