Connecte-toi avec nous

Développement

   |

UEMOA : la cour de justice fait rentrée judiciaire

La cérémonie de la rentrée judiciaire de la Cour de justice de l’union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) est inscrite dans l’agenda judiciaire de l’union. Elle s’est tenue le 18 octobre 2018 sous la présence effective du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Tradition judiciaire, cette audience solennelle donne l’occasion à la cour, de faire le bilan des activités et de décliner ses perspectives pour la nouvelle année judiciaire. La rentrée judiciaire 2018-2019 est placée sous le signe du rôle de la cour de justice dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine. La présidente de la cour de justice l’UEMOA, Joséphine Suzanne Ebah, affirme que la rentrée judicaire est toujours l’occasion de soumettre un thème de réflexion. Elle a également précisé  que l’Union «se fera à travers l’intégration qui est, en effet, un concept multidimensionnel et transversal englobant divers secteurs. Cette intégration est toujours assimilée à un modèle social, politique et économique de gestion d’une entité ou d’un ensemble. »

De l’avis du rapporteur, le Juge Euloge Akpo, la cour de justice œuvre pour l’enracinement de l’intégration économique et monétaire en donnant des avis sur demande de la commission, d’un Etat membre ou du Conseil. Elle apporte une contribution importante à l’enracinement de l’intégration économique et monétaire dans l’espace UEMOA. Mais cette contribution reste entravée par certaines anicroches.

Selon le rapport annuel 2017 de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest BCEAO), le produit intérieur brut (PIB) de l’Union, progresserait de 6,7% en 2017, soit 0,1 point de pourcentage de plus qu’en 2016. Au plan mondial, le produit intérieur brut n’a progressé que de 3,7% en 2017, après 3,2 % en 2016.

Toujours selon ce rapport, Au 31 décembre 2017, le fonctionnement des systèmes de paiement de l’UEMOA est globalement satisfaisant avec une orientation à la hausse des principaux indicateurs d’activité

La rentrée judiciaire est toujours l’occasion de soumettre un thème à la réflexion

La rentrée judiciaire est toujours l’occasion de soumettre un thème à la réflexion

Pour l’année 2018-2019, la cour s’attèlera à juger toutes les affaires contentieuses pendantes, à rendre opérationnel son site Web pour en faire un vecteur majeur de vulgarisation des normes et de la jurisprudence communautaires.

En prélude à la présente cérémonie, la cour a organisé des « Journées Portes Ouvertes », afin de mieux faire connaitre l’institution auprès des acteurs judiciaires et du grand public. Elle poursuivra également ses efforts de sensibilisation des citoyens de l’Union sur le droit communautaire.

Le dernier séminaire au titre de l’année 2018, au profit des magistrats et Avocats du Burkina Faso est prévu du 06 au 09 Novembre 2018 à Ouagadougou, sous le parrainage du Garde des Sceaux.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Edocafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles