Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Travaux d’aménagement et de bitumage de voiries à Kaya « Nous serons…

Travaux d’aménagement et de bitumage de voiries à Kaya « Nous serons au rendez-vous du 11 décembre 2015 », le ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports

Le ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, Daouda Traoré, a visité les chantiers des travaux d’aménagement et de bitumage de voiries de la ville de Kaya, prévus dans le cadre de la célébration du 11-Décembre 2015, le lundi 10 août 2015. A 4 mois des festivités du 11-Décembre, il reste globalement 50% des travaux à réaliser.

Près de 4 mois après le lancement technique des travaux d’aménagement et de bitumage de voiries de la ville de Kaya, prévus dans le cadre du 55e anniversaire du Burkina Faso, les travaux vont bon train sur les différents chantiers retenus à cet effet. C’est, du moins, ce qu’ont pu constater le ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, Daouda Traoré, le gouverneur du Centre-nord, Nandy Somé/Diallo, et leur délégation, le lundi 10 août dernier, à l’occasion d’une visite de chantiers dans la ville de Kaya. Sur les différents chantiers visités par le ministre et sa délégation, les travaux se poursuivent au rythme des caprices de la pluie. Des cités des forces vives (A et B) au pied-à-terre du président du Faso, en passant par le rond-point du paysan, la place du défilé et l’abattoir frigorifique de la salle polyvalente, c’est le même constat qui se dégage : les travaux se poursuivent. Les quatre entreprises chargées d’exécuter les différents chantiers, SONAF, Groupement OK/AS, Suzy construction et Groupement GC/SGTM/GTB, rassurent du bon déroulement des travaux. Selon le chef de mission de contrôle, Salif Samaké, « globalement, il reste 50% des travaux à réaliser ». « Sur les 50%, il y a le revêtement qui n’a pas encore démarré, les caniveaux qui restent à achever, la signalisation, l’embellissement et le volet électrique », a-t-il fait savoir. Il n’a pas manqué de relever quelques difficultés qui ralentissent parfois les travaux. Selon le chef de mission de contrôle, Salif Samaké, les difficultés s’expliquent par la présence quasi-permanente de la pluie et par le fait qu’il « n’y a pas de paiement pour l’instant ». Il a, par ailleurs, souhaité qu’il y ait deux ou trois plombiers sur les chantiers pour faciliter le déroulement des travaux.

Le ministre satisfait du déroulement des travaux

« Nous sommes très satisfaits de ce qui se passe du point de vue des travaux routiers à Kaya », a confié le ministre des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, Daouda Traoré à l’issue de la visite. Le ministre tire sa satisfaction du taux d’avancement qui est globalement de 45% pour un délai contractuel consommé de 27%. Pour lui, l’écart qui existe entre le taux d’exécution et le délai consommé permet d’espérer quant à la fin des travaux à bonne date. A la question de savoir si la ville de Kaya sera au rendez-vous le 11-décembre prochain, la réponse de Daouda Traoré est on ne peut plus rassurante : « Oui ! ». Vu l’état d’avancement des travaux, le ministre reste optimiste : « Nous serons au rendez-vous du 11 décembre 2015 ». En rappel les travaux d’aménagement et de bitumage concernent 29,329 km de route dont 23,329 revêtus de bitume et 6 km en terre battue. Ces travaux sont répartis en quatre lots attribués à des entreprises et groupements d’entreprises.

lequotidienbf.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles