Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Transparence budgétaire: Médias et société civile s’approprient le BOOST

Du 05 au 08 août, la Banque mondiale a organisé une formation sur l’outil BOOST qui permet plus de transparence dans la gestion des finances publiques, au profit d’une trentaine de journalistes et de représentants de la société civile.

Boost est un outil conçu par la Fondation Bill Gate, en collaboration avec la Banque Mondiale pour permettre aux citoyens, à la société civile, au gouvernement, aux partenaires au développement et aux journalistes d’avoir une lecture plus simple et complète du budget de l’Etat. Il permet d’avoir accès à une information complète et régulière sur le choix budgétaire, les grandes étapes de la procédure budgétaire, le budget annuel et sa situation d’exécution en cours d’année. BOOST permet aussi un dialogue plus ouvert sur les priorités et politiques du gouvernement.
L’outil est déjà en application dans certains pays africains dont le Mali et le Sénégal. Au Burkina Faso, il est en expérimentation depuis 2014. La Banque Mondiale organise alors une série de formations afin de permettre aux différents acteurs de s’approprier ce nouvel outil. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’atelier de Bobo-Dioulasso. La formation a principalement porté sur la nomenclature budgétaire et la maitrise du logiciel Excel. Elle a été assurée par un pool d’experts de la Banque Mondiale et du ministère de l’économie et des finances.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles