Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Traité d’Amitié et Coopération Burkina Faso-Côte d’Ivoire Le forum des hommes d’affaires, l’innovation du 7ieme TAC

 

 

Le 7ième sommet du Traité d’Amitié et de Coopération entre la Côte d ‘Ivoire et le Burkina Faso se tiendra du 23 au 28 juillet 2018 à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne. En prélude à cette importante rencontre des deux pays voisins, le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Mamadou Alpha Barry a rencontré la presse dans l’enceinte de la sa villa ministérielle sis à Ouaga 2000 le 22 juillet 2018.

 

Le Burkina Faso et la Côte sont deux pays voisins liés par la géographie et aussi les liens politiques et économiques. A ce jour, se dénombre un peu plus de quatre millions de burkinabè vivant en Côte d’Ivoire. Le traité d’amitié et de coopération(TAC), institué maintenant il y a quelques années entre les deux pays est une occasion pour les deux gouvernements d’échanger sur les questions d’intérêts communs. Pour le ministre Barry, les relations entre les deux pays, sont des relations de fraternité. Il a aussi ajouté que ces relations se portent bien a-t-il apprécié.

Le 7ième sommet débute le 23 juillet avec la rencontre des experts, s’en suivra le 26 juillet du sommet a proprement parlé qui réunira les deux gouvernements burkinabè et ivoirien. Le deux chefs d’Etat Rock Marc Christian Kaboré et Alassane Dramane Ouattara auront une tête à tête le 27 Juillet.

Au titre des innovations du 7ieme sommet, le ministre a confié que le forum des Hommes affaires reporté à plusieurs reprises se tiendra finalement cette année. Il s’agit de rencontre B to B organisées entre les hommes d’affaires burkinabè et ivoiriens. Le forum, dont la responsabilité d’organisation incombe aux deux chambres de commerce et de l’industrie, sera aussi l’occasion d’échanges sur des thématiques d’intérêts a -t- indiqué sans livrer plus d’informations quant à la mobilisation, partie burkinabè.

Le 7ième TAC servira de cadre pour la remise des prix du Fonds pour la jeunesse. Ce fonds est une initiative du 6ième Tac, estimé à hauteur de 200 millions de FCFA entre jeunes entrepreneures burkinabè et ivoiriens.

A ce jour, le Tac enregistre 83 accords signés ainsi qu’environ treize (13) décisions prises.

Le Burkina Faso a deux nouveaux projets à soumettre

 

Les questions judiciaires, le bilan concrets des différents TAC, la substance du forum des hommes d’affaires, sont revenus au cœur des préoccupations des journalistes.

En guise de bilan, le ministre Barry a indiqué que la présente rencontre portera essentiellement sur l’état de mise en œuvre des décisions et recommandations issues de la 6ème Conférence au Sommet du TAC et sur la signature de nouveaux accords de coopération. Il s’agit entre autres de projet et de convention. Notamment, celui de l’autoroute Yamoussoukro Ouaga, la réhabilitation du chémin de fer, le projet d’énergie hydroélectrique, le projet de lutte contre la traite transfrontalière, la mise en place de fonds pour les femmes, la situation du Mont Peco. Il y a aussi des projets d’accord dans le domaine économique et de formation et renforcement de capacité.

Il a aussi rappelé que de nouvelles propositions de convention porteront aussi sur les questions de salubrité urbaine, les questions environnementales la gestion concertée des ressources en eau ainsi qu’un projet de convention portant sur l’assurance maladie universelle.

A propos des attentes pressantes, le ministre a expliqué qu’il y a des avancées dans l’opérationnalisation des différentes conventions. Meme si celles-ci à ses dires, ne sont pas perceptibles. La coopération dans le cadre sécuritaire, la facilitation de la mobilité des hommes et des marchandises sont des exemples à prendre en compte. Quant aux affaires judiciaires il a martelé que la justice burkinabè est indépendante. L’ambition du Tac est d’entretenir les relations diplomatiques profitables aux Etats et aux populations.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles