Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Trading et placement à haut risque : Le régulateur tire la sonnette d’alarme contre les campagnes frauduleuses de collecte de fonds

Au vu de la récurrence d’offres de placements aux promesses de rendements élevés, le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF), dans un communiqué rendu public le 7 mai 2019, met en garde le public de l’Union et plus particulièrement ceux du Burkina Faso.   

En effet, les structures dont il est question procèdent à la collecte irrégulière de fonds auprès du public contre des titres de capital, des placements financiers, des biens immobiliers ou des véhicules avec des promesses de rendements allant parfois de 100% à 500% de la mise initiale.

Il s’agit de campagnes frauduleuses de collecte de fonds du public en violation de la législation en vigueur qui stipule que « les opérations d’appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’UMOA sont soumises au visa préalable du Conseil Régional » indique le CREPMF. En conséquence, il décline toute responsabilité quant aux éventuels abus qui pourraient en résulter.

Une invite a été lancée aux promoteurs des structures concernées à cesser immédiatement ces activités irrégulières et à se mettre en rapport avec les Autorités compétentes sous peine de sanctions.

A date, les structures identifiées sont notamment, la Nationale d’identification et de Sécurisation du Faso (NISFASO), Global Business Management Institute (GLOBUMI), Ontega Trading Finance, Avatrade Finance, Societe Faso Tomate (SOFATO).

 

La Rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles