Connecte-toi avec nous

International

   |

Toulouse. Pas de prolongement du métro mais la troisième ligne vers Labège ?

Tisséo vient d’approuver le lancement des études pour la future troisième ligne de métro toulousain. Un projet dont l’ambition est revue à la hausse puisqu’il pourrait être question de pousser le tracé jusqu’à Labège, au détriment du prolongement de la ligne B.

t si la ville de Labège et les 14.000 emplois de sa zone d’activités Innopole étaient finalement raccordées au métro toulousain… par la future troisième ligne ? C’est l’hypothèse qui prend de plus en plus de corps au sein de Tisséo-SMTC, l’autorité organisatrice des transports dans l’agglomération. Les études qui ont été lancées de mercredi 4 février portent en effet sur un tracé allant du site d’Airbus à Colomiers jusqu’à Labège.

Une version potentiellement XXL à chaque bout donc, puisque l’idée initiale – proposition phare du nouveau maire UMP Jean-Luc Moudenc lors des dernières élections municipales – prévoyait de raccorder l’aéroport de Toulouse-Blagnac à la zone de Montaudran. Baptisé Toulouse Aerospace Express (TAE), le projet pourrait ainsi donner naissance à une ligne de vingt kilomètres, connectée aux deux autres axes de métro et au tramway, desservant 66.000 emplois jusqu’alors privés d’infrastructures lourdes et offrant un potentiel de fréquentation de 120.000 à 170.000 passagers par jour.

« Pas forcément un métro »

« L’étude est ouverte, ce ne sera pas forcément un métro », prévient toutefois Jean-Michel Lattes, adjoint au maire en charge des transports et président de Tisséo-STMC. « Mais intimement, j’ai le sentiment que cela en sera un. » Si le coût de l’investissement reste encore difficile à évaluer à ce stade d’avancement, l’élu anticipe une somme comprise entre 1,5 et 2 milliards d’euros.

Pour réunir ces sommes, Jean-Michel Lattes évoque plusieurs pistes : « Nous ne pouvons plus imaginer un financement similaire à celui de la ligne B. Certes, nous demanderons une participation à l’État, à la Région et à l’Europe. Mais nous pourrons aussi jouer sur les projets annulés, comme la couronne de tramway en centre-ville. D’ici trois ou quatre ans, Tisséo aura également retrouvé une capacité d’emprunt. Il existe également l’option du partenariat public-privé. Le ministère de l’Économie est justement en train de préparer un texte facilitant et sécurisant ces procédures. Enfin, compte tenu des restrictions de dotations de l’État, nous ne nous interdisons pas de réfléchir à une concession. Lyon y pense également et cela marche très bien à l’étranger ».

Le Sicoval préfère prolonger la ligne B

Même si « le principal enjeu n’est pas là », dixit l’élu, Tisséo-SMTC pourrait également chercher à récupérer les financements du prolongement de la ligne B du métro vers Labège, qui serait donc abandonné. Mais du côté du Sicoval, la communauté d’agglomération du sud-est toulousain à laquelle appartient notamment Labège et qui a consenti un important effort budgétaire pour permettre l’aboutissement du projet, un renoncement n’est pas d’actualité. « Le prolongement est sécurisé financièrement à 100% (avec notamment un feu vert et une aide de l’État, NDLR), arrêté et opérationnel techniquement puisqu’il s’agit d’utiliser les rames déjà existantes, et validé juridiquement avec l’enquête publique qui doit d’ailleurs débuter le 2 avril », souligne Arnaud Lafon, maire de Castanet et premier vice-président de l’intercommunalité.

L’édile avance également les questions de délais. « Selon nos techniciens les plus aguerris, il faudrait quinze ans pour réaliser cette troisième ligne, tandis que le prolongement serait mis en service au plus tard en 2021 », note-t-il. Jean-Michel Lattes, lui, assure que Jean-Luc Moudenc « discute en direct » avec Claude Ducert, maire de Labège et président du Sicoval. Et se montre optimiste quant à l’avancée de ces négociations.

Thomas Gourdin
touleco.fr

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles