Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Togo: Vers le soutien des efforts des entreprises pour la nomination des femmes à des postes de décision

A l’occasion du forum national sur le leadership professionnel des femmes togolaises, le ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation en collaboration avec les ministères chargés de la Fonction Publique et du Secteur Privé a officiellement lancé lundi à Lomé « le programme national de promotion et de développement du leadership des femmes togolaises », a constaté sur place un reporter de l’Agence Afreepress.

Placée sous le thème « femmes professionnelles : levier de performance, cette cérémonie a été ouverte par le ministre de l’Action, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Dédé Ahouéfa Ekoué, en présence des membres du gouvernement, de la Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Khardiata Lo N’Diaye, du Représentant Résident de la Banque Africaine de Développement (BAD), Serge Nguessan, des autorités administratives, politiques, diplomatiques, religieuses et 200 femmes cadres de l’administration publique et privée.
Ce programme, selon ses initiateurs, vise à promouvoir l’avancée professionnelle des femmes togolaises exerçant dans les administrations publiques et les entreprises privées et leur accès croissant aux postes de direction en vue d’une meilleure performance des institutions privées et publiques du Togo.
« L’avancée professionnelle des femmes est une stratégie à saisir car elle permet de tirer le plein bénéfice des atouts et compétences des femmes pour influencer positivement les résultats. Aussi, le forum permettra d’échanger des stratégies utilisées par les institutions pour capitaliser sur le potentiel des femmes, en vue de meilleures performances », a laissé entendre Dédé Ahouéfa Ekoué.

Pour elle, « les femmes togolaises constituent un maillon essentiel du développement économique du pays, il est aussi important pour les entreprises d’optimiser les ressources y compris les ressources humaines féminines ».

La Représentante Résidente du PNUD au Togo, Khardiata Lo N’Diaye, a pour sa part souligné que « l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes servent de dimension d’intégration aux quatre principaux domaines notamment la réduction de la pauvreté, la gouvernance démocratique, la prévention des crises et le relèvement, le développement durable et soutenues à travers différents initiatives visant les femmes entrepreneurs ou le caucus des femmes parlementaires ».

Ce forum permettra de déclencher un processus pour une approche gagnant-gagnant pour les entreprises et les institutions d’une part et les femmes d’autre part et bénéficiera des expériences internationales de certaines personnalités, notamment de la restitution sur le « World Assembly of Women » qui s’est déroulé à New York cette année.

Bernadette A.
Source : | AfreePress
news.icilome.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles