Connecte-toi avec nous

ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE

   |

Togo : Qui sera le meilleur jeune entrepreneur de l’année ?

Au Togo, les autorités togolaises ont lancé le mardi 22 janvier, la troisième édition du concours « meilleur jeune entrepreneur ». Plusieurs jeunes entrepreneurs qui se sont fait un nom dans le domaine participent à ce challenge au terme duquel ils espèrent gagner plusieurs millions qui serviront à booster leurs activités.

Lancée par le Fonds d’appuis aux initiatives économiques des jeunes (Faiej), une agence du ministère du Développement à la base, de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le concours « des meilleurs jeunes entrepreneurs »  fait partie des initiatives du gouvernement togolais pour encourager les jeunes à entreprendre.

3ème édition cette année, ce challenge prime des jeunes entrepreneurs dans 2 catégories à savoir, la catégorie  «Micro-entreprises» et «Petites et Moyennes Entreprises». Pour cette édition, l’Etat innove  en intégrant une nouvelle catégorie, celle des « jeunes entrepreneurs confirmés », constituée des lauréats des différentes compétitions organisées par les mécanismes nationaux de promotion de l’entrepreneuriat.

Comment ça marche ?

Le concours « Meilleur jeune entrepreneur » met en compétition les jeunes entrepreneurs. Tout jeune entrepreneur togolais d’âge compris entre  18 à 40 ans sur toute l’étendue du territoire est éligible et peut postuler. Au terme des présélections et des visites sur le terrain, une douzaine de porteurs d’idées d’entreprise seront retenus et primés au cours d’une grande soirée de récompense.

La culture de l’entrepreneuriat se développe de plus en  plus chez les jeunes togolais. Depuis 2015, les politiques mises en œuvre par le gouvernement pour inciter les jeunes à entreprendre et pour améliorer le climat des affaires, ont entrainé une hausse considérable du nombre de création d’entreprises.  D’après les chiffres publiés il y a quelques jours par le Centre togolais des formalités des entreprises (CFE), 10 545 entreprises ont créées en 2018. Cela représente une hausse de 27,5% par rapport à 2017.

Rachidou Zakari, correspondant Togo

Ecodafrik.com/Ecodufaso.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles