Connecte-toi avec nous

Non classé

   |

Timide rebond à la Bourse de New York

Après son net recul de la veille, Wall Street reprend un peu de hauteur aujourd’hui après une série d’indicateurs jugée de bonne facture. Le titre de la startup de prêts entre particuliers Lending Club fait un tabac.

Après leur coup de froid de la veille, les marchés d’actions américains ont ouvert en petite hausse.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones gagne 0,76 %, à 17.666,62 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,95 % à 2.045,48 points et le Nasdaq prend 1,04 % à 4.732,92 points.

Le chiffre des ventes au détail en novembre témoigne d’une solide reprise économique outre-atlantique et est susceptible de compenser l’impact de la chute de 40 % des cours pétroliers depuis le mois de juin. Autre chiffre bien accueilli par les marchés, les inscriptions au chômage sur la semaine au 6 décembre ont diminué aux États-Unis à 294.000 contre 297.000 la semaine précédente

Hier, la poursuite de la chute du pétrole a pénalisé Wall Street, où le Dow Jones a enregistré hier soir un recul de 1,5 % (-1,73 % pour le Nasdaq). Le S & P, à un record vendredi, est retombé à son plus bas depuis début novembre. Quant à la Bourse de Tokyo, elle a enregistré ce matin sa troisième séance de baisse consécutive, sous le coup notamment de la vigueur du yen et de la chute des prix du pétrole, la place japonaise se retrouvant ainsi à un creux de deux semaines.

Le Brent reprend un peu de hauteur ce matin avant l’ouverture même si les déclarations du ministre du Pétrole saoudien écartant toute baisse de la production freine le rebond.

Sur le marché des changes, le dollar reprend de la vigueur au lendemain de prises de bénéfices, touchant un plus haut face au yen (+0,87 %). Le billet vert progresse également de 0,36 % par rapport à un panier de devises de références et de 0,38 % comparé à l’euro, qui perd du terrain en réaction à l’annonce du montant alloué aux banques par la BCE.

Lending Club s’envole

Du coté des valeurs, la startup de prêts entre particuliers Lending Club a démarré sa cotation à la Bourse de New York sur un bond de plus de 60%. Le titre «LC» s’échangeait à 24,37 dollars, dans ses premières minutes d’échanges sur le New York Stock Exchange (NYSE). Cela représente une progression de 62,47%, comparé à son prix d’introduction, fixé la veille à 15 dollars. La cession par la plateforme de prêts directs entre particuliers, créée par le Français Renaud Laplanche, de 58 millions d’actions, dont 50,3 millions d’actions nouvelles, lui permettra de lever 870 millions de dollars.

Radioshack, plonge de près de 8 %. Le distributeur américain d’électronique grand public a annoncé une chute de 16 % de son chiffre d’affaires trimestriel à 650,2 millions de dollars (521,64 millions d’euros) et un plan de réduction de coûts.

Staples s’envole de 8,13 % et Office Depot de 10,1 %. L’investisseur activiste Starboard Value a pris une participation de 5,1 % dans le premier et porté sa participation à 9,9 % dans le second, des achats qui pourraient mettre la pression sur les deux fournisseurs d’articles de bureau pour qu’ils rapprochent leurs activités.

Delta Air Lines gagne 2,6 %, la compagnie aérienne ayant amélioré ses prévisions de résultat pour 2015 avec un bénéfice d’exploitation attendu à 1,7 milliard de dollars, grâce au recul des prix de kérosène.

Herve Rousseau
lefigaro.fr

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles