Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Tertius Zongo nommé Conseiller de Haut Niveau à la BAD

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de nommer l’ancien Premier Ministre burkinabè, M. Tertius Zongo au poste Conseiller de haut niveau chargé de la surveillance de la région du Sahel, dans un communiqué datant du 12 février 2015.

Près de quatre ans après avoir quitté la primature au Burkina Faso, cet ancien homme fort du régime Compaoré, réapparaît cette fois-ci dans le domaine de la finance, qui est d’ailleurs le sien. Tertus Zongo viens d’être est nommé Conseiller de haut niveau de l’institution financière africaine, la BAD dont le siège est à Abidjan en Côte d’Ivoire. Il aura pour mission avec deux autres (Callisto Madavoe, région de l’Union du fleuve Mano et Gunilla Carlsson, pays de la Corne de l’Afrique), d’aider la banque à gérer les situations de fragilité et les menaces qu’affrontent les pays africains, dans les régions respectives. La banque entend ainsi renforcer son rôle de «leader dans le dialogue politique, les partenariats et le plaidoyer sur les questions de fragilité», dans le cadre de sa nouvelle stratégie 2014-2019 intitulée «Remédier à la fragilité et renforcer la résilience en Afrique» selon nos confrères

Tertus Zongo en quelques lignes
Tertius Zongo a assumé les fonctions de Premier ministre et chef de gouvernement du Burkina Faso de 2007 à 2011 et celles d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays aux États-Unis. Auparavant, il avait déjà occupé les postes de ministre délégué, chargé du Budget et de la Planification et de ministre de l’Économie et des Finances.

Ainsi, il a été nommé gouverneur du Burkina Faso au sein des plus grandes institutions financières internationales. À l’échelle régionale et en sa qualité de ministre statutaire au Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, M. Zongo a joué un rôle clé dans l’élaboration du cadre des politiques d’intégration régionale.

A l’échelle nationale et sous sa direction, le Burkina Faso a adopté, en 2000, son document de stratégie pour la réduction de la pauvreté ; et, en 2010, sa Stratégie de croissance accélérée et de développement durable. Tertius Zongo a également exercé à l’Université de Ouagadougou et à l’École nationale des régies financières. Auteur de nombreux articles, il est actuellement consultant indépendant.

Source : Groupe de la Banque africaine de développement (BAD)

Balguissa Sawadogo
Les Echos du Faso

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles