Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Télécoms et TIC au Burkina Faso : Lancement des activités de la 11ème édition de la SNI

Acteurs des Télécoms et des Technologies de l’information et de la communication ainsi que les Autorités nationales ont procédé le jeudi 25 juin 2015 sur le site du SIAO au lancement officiel des activités de la 11ème édition de la Semaine Nationale de l’Internet(SNI) à Ouagadougou. Placée sous le thème « La Promotion des moyens et outils de paiement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives », la SNI 2015 entend interpeller et sensibiliser tous les acteurs du développement sur la nécessité d’utiliser les Tic pour promouvoir les chantiers du développement durable.

L’importance et la nécessité des TIC pour un développement humain durable n’est plus à démontrer. C’est fort convaincu de cela que les autorités burkinabè accompagnent depuis maintenant 11 années consécutives l’organisation de la SNI. Partant de cela elles veillent concomitamment à la mise en œuvre effective des recommandations issues de cette semaine de réflexion des acteurs des TIC qui fait partie intégrante d’une vaste campagne de cyberstratégie du gouvernement burkinabè. A En croire le ministre de l’Administration Territoriale, de la décentralisation et de la Sécurité, Auguste Denise Barry, Représentant le Premier Ministre, Yacouba Issac Zida lors de la cérémonie de lancement de la SNI, les technologies de l’information et de la communication sont devenues un facteur essentiel dans les relations économiques, socio-culturelles et politiques. Elles sont également un atout déterminant dans le processus de développement intégral durable, et un facteur important pour l’impulsion du mouvement de progrès et de modernité dans notre monde en perpétuel changement. Conscient de cela le Burkina Faso a adopté en octobre 2004 une cyberstratégie nationale dont l’ambition est de favoriser la convergence des politiques de développement des télécommunications de l’informatique et de l’audiovisuel, et de garantir une large diffusion des Tic dans la Société a-t-il ajouté. Ces politiques ambitieuses, visent à assurer l’accessibilité et l’appropriation des nouvelles technologies par toutes les couches sociales et la mobilisation de leurs potentiels au profit des stratégies nationales de développement.

Cette tribune a été l’occasion pour le ministre Barry, de présenter les acquis engrangés en matière de TIC au Burkina Faso. Il a ainsi souligné que la mise en place progressive du cadre juridique de la société de l’information avec notamment l’adoption de la loi portant règlement des réseaux et services de communication électroniques, les avants projets de lois portants respectivement modification du code pénale et modification du code de procédure pénale en vue de les adapter à la lutte contre la cybercriminalité, la création en 2013 de l’Agence Nationale de sécurisation de système d’information pour mieux sécuriser le cyberespace burkinabè, la création en 2014 de la ‘Agence Nationale de promotion des tic qui favorisera l’appropriation des tic et l’innovation à travers le développement d’une expertise nationale reconnue et d’une industrie locale de service basée sur les technologies et l’existence d’un réseau national de plus de 1100 kilomètre de fibres optiques raccordés à la Côte d’Ivoire, au Mali et au Togo, avec un accès aux câbles sous-marins via la Côte d’Ivoire et le Sénégal constituent de grands projets substantiels enregistrés en matière de TIC au Burkina Faso s’est-il- réjouit.

Et pour Dimitri Ouédraogo, DG de TELECEL Faso, Sponsor officiel de la cérémonie de lancement des activités de la 11ème édition de la SNI, c’est le lieu pour Telecel Faso d’exprimer sa reconnaissance au gouvernement, pour tous les efforts consentis dans la promotion des nouvelles technologies à travers l’organisation de la semaine nationale de l’internet. Pour nos pays rattraper et combler le retard de la croissance économique passe par une réduction de la fracture numérique car il a été amplement démontré que les technologies de l’information et de la communication sont des catalyseurs majeurs de développement économique a martelé M. Ouédraogo. La cérémonie a pris fin par une prestation d’artistes musiciens burkinabè et les Ouagalais sont conviés à prendre d’assaut le Pavillon Jaune du SIAO pour un rendez-vous avec les innovations en matière de TIC.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles