Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

TELECOMMUNICATION AU BURKINA : Les travaux de fourniture du réseau…

TELECOMMUNICATION AU BURKINA : Les travaux de fourniture du réseau à fibre optique entre Ouaga et Paga en 2016

Le comité de pilotage du projet régional d’infrastructures de communication de l’Afrique de l’Ouest-projet du Burkina (PRICAO-BF) a tenu sa 8e session le mercredi 3 février 2016 à Ouagadougou. Cette session avait pour objectif de garantir le meilleur aboutissement des activités phares au titre de l’année 2016.
Examiner et adopter les projets du programme d’activités, le budget et le plan de passation des marchés de 2016 du projet régional d’infrastructures de communication de l’Afrique de l’Ouest-projet du Burkina (PRICAO-BF), voilà l’objectif de la 8e session du comité de pilotage du PRICAO-BF dont les travaux ont eu lieu le 3 février dernier à Ouagadougou. Les travaux de fourniture et de pose du réseau à fibre optique entre Ouaga et Paga plus la bretelle entre Manga et Bagré, a dit, Lamoussa Oualbeogo, président du comité de pilotage, auront lieu au cours de l’année 2016. Aux membres du comité de pilotage, il a fait savoir que l’acquisition de la capacité de bande passante exige leur adhésion et leur soutien en vue de garantir leur meilleur aboutissement. A ce sujet, l’ouverture des offres est intervenue le 26 janvier 2016 et le processus de sélection de l’entreprise a été entamé pendant que les travaux pourraient démarrer d’ici début mai 2016. Lamoussa Oualbeogo, président du comité de pilotage, a confié que l’étude relative à l’assistance à la réalisation d’un point d’atterrissement virtuel, d’un point d’échanges internet et l’acquisition de la capacité de bande passante internationale à Ouagadougou a permis de disposer d’appel d’offres pour l’acquisition de la bande passante d’une part et les divers équipements d’autre part. Le PRICAO-BF fini en 2016 puisqu’il est prévu s’exécuter sur la période initiale 2011-2016 et le secrétaire permanent du Programme sectoriel des transports, Serge Peghwendé Bela, coordonnateur du projet a fait rappelé qu’il doit en principe prendre fin le 31 décembre 2016. Mais dès le mois de décembre 2015, en accord avec la Banque mondiale qui est le bailleur de fonds du projet, ils ont procédé à une requête pour le proroger jusqu’au 31 décembre 2017.

Les membres du comité de pilotage ont examiné et adopté les projets de programme d’activités

Les membres du comité de pilotage ont examiné et adopté les projets de programme d’activités

C’est une requête qui est toujours en approbation à la Banque mondiale et permettra de pouvoir réaliser l’activité principale en 2016 et Serge Peghwendé Bela d’indiquer qu’ils pourront ainsi mesurer l’impact en 2017 avant la clôture du projet. A noter que le projet a pour objectif d’accroitre la couverture géographique des réseaux à bande passante de grande capacité et de réduire les coûts des services de communication au Burkina.

Mounbarak SILGA
Ecodufaso.com/ ecodafrik

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles