Connecte-toi avec nous

Développement

   |

« Tableau d’honneur » saison 6 : Une vingtaine « d’étoiles » récompensées…

« Tableau d’honneur » saison 6 : Une vingtaine « d’étoiles » récompensées pour leur brillant travail scolaire

Vingt élèves des lycées et collèges du Burkina Faso ont été mis à l’honneur ce samedi 12 mars 2016 pour leur brillant parcours scolaire et leur excellence dans le travail. La cérémonie de récompense de ces « étoiles », épilogue de la 6e session du programme télé-éducatif « Tableau d’honneur » ou « TH », a été parrainée par le président de l’Union nationale des parents d’élèves et scolaires du Burkina (UNAPESB), Vincent Congo.

La cuvée de « TH » 2016 a livré des élèves modèles dont le parcours scolaire rivalise de singularité et d’excellence. La plupart des lauréats ont, durant leur parcours scolaire, ravi le premier rang de classement avec d’excellentes moyennes comme c’est le cas de Mouniratou Bikienga du lycée départemental de Bilanga, dans la Région de l’Est : « 19, 08 de moyenne sur 20 en 6e, 19, 19 en 5e, 18,37 en 4e », ont annoncé les organisateurs.

Selon le ministre en charge de l’éducation nationale, Jean-Martin Coulibaly, c’est de telles excellences qu’il faut magnifier « à l’heure des sociétés de l’économie du savoir ».

Ainsi, pour lui, le programme « TH » est une initiative à encourager car « il crée une émulation saine au sein des élèves, magnifie leur efforts mais aussi le travail des enseignants et de tous les acteurs de la communauté éducative ».

S’adressant aux lauréats, le ministre a d’abord loué l’abnégation au travail dont ils ont fait montre avant de les inviter à persévérer et à redoubler d’efforts. Cette cérémonie, leur a-t-il dit, doit être appréhendée comme « une reconnaissance et non une consécration ».

Le parrain de « TH » 2016, Vincent Congo a lui aussi félicité les impétrants de même que leurs enseignants et le personnel du milieu éducatif.

Dans son discours, il a dit être ravi d’avoir été choisi comme parrain, mais cette invite sonne aussi pour lui comme « une interpellation aux parents d’élèves de jouer leur partition pour une scolarité réussie ». Aussi, a-t-il appelé ses pairs à s’investir fortement dans l’éducation de leurs enfants car, selon lui, « la complémentarité entre les parents d’élèves et l’école est une nécessité ».

Embouchant la même trompète, le ministre Jean-Martin Coulibaly, a rappelé que cette complémentarité doit se traduire par « la surveillance accrue de la conduite de leurs enfants à l’école, un engagement actif dans la vie de l’école et un intérêt permanent manifesté à la scolarité de leurs enfants ».

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation, Filga Michel Sawadogo, présent également à la cérémonie, a exprimé sa reconnaissance à l’endroit du promoteur, l’Agence Pixxelis et ses partenaires, pour cette « initiative d’intérêt public ».

Et comme les lauréats du jour, il a invité tous les jeunes ainsi que les grandes personnes à s’investir dans le travail car, « c’est la voie du salut », a-t-il fait savoir.

Au cours de la nuit de récompense, les lauréats ont reçu divers lots composées d’un chèque de 100 000 F CFA, de gadgets, un kit scolaire, des bourses d’études et une attestation de mérite.

Des prix spéciaux ont été aussi octroyés dont le prix du meilleur parcours scolaire féminin et masculin et le prix de l’excellence, revenu à Abdoulaye Zouma du lycée national de Bobo-Dioulasso. Premier de sa classe depuis la 6ème, Abdoulaye Zouma a obtenu, durant son parcours, les moyennes suivantes sur 20 : 17,64 en 6e, 18, 39 en 5e; 18,66 en 4e, 17,40 en 3e; 16,49 en 2nde et 17,10 en 1ère.

Mamady Zango (Stagiaire)
burkina24.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles