Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Suivi de carrière des travailleurs publics : ALIAS et DIAN pour vous simplifier les démarches administratives

Suivi de carrière des travailleurs publics

ALIAS et DIAN pour vous simplifier les démarches administratives

Tenkodogo, (AIB) – Dans le cadre du Plan stratégique décennal de modernisation de l’administration (PSDMA) le ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale a procédé au lancement d’une campagne de communication sur de nouveaux outils pour la modernisation de l’administration publique. Il s’agit ALIAS et DIAN présentés aux populations du Centre-Est à Tenkodogo le 04 juillet 2015. Cette campagne vise à familiariser les agents de la fonction publique à ces nouveaux produits. Ils se serviront de ces deux outils pour la consultation de données numériques sur l’évolution de leur carrière de manière à ce qu’ils ne soient pas toujours contraints à faire des déplacements à Ouagadougou.

Finis les déplacements incessant des agents de la fonction publique pour suivre l’évolution de leur carrières. Avec le lancement des systèmes ALIAS et DIAN (Dossier individuel des archives numérisées) chaque travailleur de la fonction publique peut de son poste de travail et à n’importe quel lieu, suivre l’évolution de sa carrière. Il suffit qu’il ait son code à obtenir auprès des services du ministère en charge de la fonction publique. L’accès à ses données personnelles se fait à travers l’adresse www.alias.gov.bf . En plus de ces deux outils, il y a le répertoire qui donne en réalité le contact, le téléphone, le mail et la localisation de toutes les structures publiques et qui pourrait être exploité par les usagers de l’administration publique. Le développement de l’ensemble de ces outils rentre dans le cadre du plan stratégique de modernisation de l’administration (PSDMA). Ce plan adopté en 2011 vise selon le ministre de la fonction publique, Augustin Loada à «faire de notre administration publique une administration véritablement moderne tournée vers l’objectif du développement économique et social de notre pays». Le PSDMA vise d’une manière générale à moderniser les outils de gestion de l’administration et à améliorer les prestations de l’administration, notamment l’accueil des usagers et la transparence dans la gestion de l’administration publique. Il contient quatre axes stratégiques dont la mise en œuvre peut «transformer radicalement». Ces axes stratégique se décline en «l’amélioration de l’efficacité et de la qualité des prestations de l’administration»; la valorisation et le «renforcement des capacités des ressources humaines de l’administration».La promotion de l’accessibilité et de la transparence dans l’administration; puis «la promotion d’une administration électronique», sont les deux derniers axes que le plan compte mettre en place. En rappel, le plan adopté en 2011 a déjà eu un premier plan d’action qui a couvert la période 2011-2014. Selon le secrétaire permanent de la modernisation, Jacques Sosthène Dingara, le premier plan a permis de réaliser de grandes actions. Il s’agit du recensement biométrique qui a consisté d’abord à assainir le fichier de gestion des agents de la fonction publique, en vue de pouvoir moderniser cette gestion sur le fichier réel. Cela a contribué à purger les numéros matricules fictifs de l’effectif des agents de la fonction publique. Aussi, dans le cadre du renforcement des compétences des ressources humaines, il y a le projet du top management qui a consisté à former tous les cadres nommés en conseil de ministre en vue de les doter d’un minimum de stratégie de management. Ainsi que bien d’autres initiatives telle que la promotion de service en ligne à travers la création des systèmes alias, DIAN, et le répertoire. A la suite du lancement de ces nouveaux outils du plan stratégique décennal de modernisation de l’administration à Tenkodogo, des équipes sillonneront toutes les régions du Burkina. Les membres de ces équipes rencontreront les agents de l’administration publique en vue de les sensibiliser sur l’avantage et l’utilisation de ces nouveaux produits.

Bougnan NON
Issa Ildévert BENBANE
(Collaborateur)
aib.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles