Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Sommet mondial sur les systèmes alimentaires: Le Burkina Faso entame ses concertations nationales

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE a présidé la cérémonie d’ouverture des concertations nationales entrant dans le cadre de la préparation du Sommet mondial sur les systèmes alimentaires, ce lundi 28 juin 2021 à Ouagadougou. Il avait à ses côtés le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou OUEDRAOGO ; le ministre en charge de la Santé, Pr Charlemagne OUEDRAOGO ; le ministre en charge des Ressources animales, Dr Modeste YERBANGA, et la Coordonnatrice du Système des Nations Unies au Burkina Faso, Mekhetha METSI.
Le thème des présentes concertations est : « Les politiques nationales encouragent une production durable et une consommation d’aliments diversifiés, sains et nutritifs, accessibles à toutes les couches de la population ». Deux autres thèmes seront abordés lors des prochaines concertations à savoir : « Comment les dynamiques de production, de fortification, de conservation/stockage et de commercialisation garantissent une qualité nutritionnelle et sanitaire des aliments au profit des populations ? » et « quels sont les engagements de toutes les parties prenantes qui doivent favoriser de nouvelles actions et organisations de systèmes alimentaires résilients et durables au Burkina Faso ? ».
Pour le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE, ces thématiques sont en phase avec les priorités du Burkina Faso. Il a invité tous les acteurs de la chaine des systèmes alimentaires à œuvrer à la mise en place d’une voie nationale durable. « Des conclusions de vos travaux, dépendront le contenu de notre feuille de route et la qualité de la participation du Burkina Faso à ce grand rendez-vous », a dit le Chef du Gouvernement.
Pour la Coordinatrice du Système des Nations Unies, Mekhetha METSI, ces concertations sont une invite à l’ensemble des acteurs et au peuple burkinabè dans toute sa diversité, à mieux comprendre et cerner les enjeux ainsi que les opportunités de tout son écosystème alimentaire. Elle a réaffirmé la disponibilité du Système des Nations Unies et des autres partenaires à accompagner le Gouvernement burkinabè pour la préparation et la conduite de l’ensemble des concertations nationales.
Pour sa part, le Coordonnateur national des concertations, Alassane GUIRE, a engagé les participants à définir l’orientation future du Burkina Faso avec des propositions pertinentes à même d’accélérer l’action pour des systèmes alimentaires durables.
En rappel, le Sommet mondial sur les systèmes alimentaires initié par le Secrétaire Général des Nations Unies s’inscrit dans la vision de la décennie d’actions appelant à atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD). Il est prévu pour se tenir en septembre prochain à New-York, dans le cadre de la 76e Assemblée Générale des Nations Unies. Il sera précédé d’un pré-sommet qui se tiendra du 26 au 28 juillet 2021 à Rome, en Italie.
Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles