Connecte-toi avec nous

Appel d'offres

   |

SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D’UNE STRUCTURE CHARGEE DES TRANSFERTS MONETAIRES …

SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTERET POUR LE RECRUTEMENT D’UNE STRUCTURE CHARGEE DES
TRANSFERTS MONETAIRES AU PROFIT DES MENAGES BENEFICIAIRES DANS LES REGIONS DE L’EST ET DU
CENTRE EST POUR LE COMPTE DU PROJET FILETS SOCIAUX/ BURKIN-NAONG-SA YA.

La présente sollicitation de manifestations d’intérêt fait suite à
l’avis général de passation des marchés publié dans dg
Market/UNDB online.
Le Burkina Faso a obtenu un crédit de l’Association
Internationale de Développement (IDA) pour le financement
du Projet Filets Sociaux /Burkin-Nong-Saya (PFS), et a l’intention
d’utiliser une partie de ce crédit pour les paiements au
titre du contrat relatif aux prestations de transfert monétaire au
profit des ménages bénéficiaires dans les régions de l’Est et du
Centre-Est.
Les structures de paiement auront pour mission d’assurer le
paiement trimestriel des transferts monétaires destinés à 27
000 ménages bénéficiaires repartis en 14 000 ménages pour
l’Est et 13 000 pour le Centre- Est au titre de la deuxième
phase du premier cycle du programme de transferts monétaires,
dans les villages retenus et listés en annexe. Il s’agit de
160 villages dans 17 communes des provinces de la Tapoa, du
Gourma et de la Kompienga, dans la région de l’Est (lot 01 et
02) et de 187 villages dans 11 communes des provinces de
Koulpelogo et du Boulgou dans la région du Centre-Est (lot 03
et 04) La durée totale de la prestation est de 36 mois, soit un
total de 12 paiements.
Le montant total à transférer aux
ménages bénéficiaires par an sur cette deuxième phase est
d’environ trois milliards huit cent quatre-vingt millions (3 880
000 000) francs CFA. La durée de la mission est d’une année
renouvelable deux fois en cas de satisfaction de la première
phase.
Lesdits services de consultant seront exécutés par les agences
de microfinance et dans le cas du lot 03, un Opérateur de
téléphonie disposant d’un service de ‘’Mobile Money’ ou une
agence de paiement ayant un contrat de sous-traitance avec
un opérateur de ‘’mobile money’’) comprennent :
· La mise en oeuvre d’un dispositif pertinent pour l‘opérationnalisation
des paiements trimestriels aux environ 14 000
ménages bénéficiaires dans la région de l’Est (lot 01 et 02) et
13 000 pour la région du Centre Est (lot03 et 04), selon le
calendrier à convenir avec l’unité de gestion du programme
(UGP) et ce conformément aux montants inscrits sur les listings
et aux calendriers qui auront été indiqués par l’UGP et
communiqué aux ménages bénéficiaires. Ce dispositif qui sera
élaboré par la structure de paiement (SP) sera approuvé par
l’UGP.
· L’élaboration d’un plan logistique dynamique, qui devra être
approuvé par l’UGP, comprenant les ressources (humaines,
matérielles et financières) et les dispositions administratives à
déployer pour les paiements trimestriels des bénéficiaires
dans des conditions optimales;
· La mise en oeuvre d’un mécanisme de remontée des informations
à l’UGP après chaque paiement : les listings informatiques,
les états de paiement nominatifs et consolidés avec
signatures ou empreintes digitales des bénéficiaires, le procès-
verbal de paiement dont le format sera défini d´un commun
accord avec l´UGP.
· La production des Rapports provisoires après chaque série de
paiement (trimestriels), qui feront suite à la tenue d’une
réunion bilan/recadrage trimestriel et le rapport final de la mission
selon le calendrier à convenir.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Le soumissionnaire doit être une institution de micro finance,
installée au Burkina Faso, ayant un agrément ou une autorisation
d’exercer délivré par le Ministère en charge des
Finances, pour tous les lots (01, 02, 03 et 04) et soumis à la
supervision de la BCEAO ou autres autorités de régulation
reconnues.
Les paiements du lot 03 étant prévue pour être effectué par le
système de Mobile Money, le soumissionnaire devra disposer
de son système propre ou faire la preuve d’un accord avec un
Opérateur de mobile money avec une large couverture réseau
des villages de la zone. Ledit Opérateur devra disposer d’un
maillage de points de paiement (Points CICO) dont la distance
avec les concessions des bénéficiaires n’excède pas 5 kilomètres.
Les soumissionnaires aux différents lots (01, 02, 03 et 04)
devront disposer des compétences et caractéristiques suivantes
:
_ Justifier des capacités administratives et techniques requises
(Justifier d’une capacité opérationnelle à traiter un volume
hebdomadaire de 14 000 bénéficiaires, pour les lots 01 et 02
à l’Est et 13 000 pour les lots 03 et 04 au Centre-Est) ;
_ Justifier d’une surface financière suffisante pour faire face
aux paiements trimestriels avec la preuve fournie par une
attestation de ligne de crédit (délivrée par une banque reconnue)
d’au moins FCFA 150 millions.
_ Justifier aussi d’une rentabilité positive sur les trois derniers
exercices (Résultat net positif) soutenus par les états financiers
audités de 2014 à 2016 ;
_ Disposer du personnel qualifié et compatible avec les prestations
à réaliser ;
_ Avoir une bonne expérience dans le domaine de la mission
à remplir et faire la preuve de l’exécution d’au moins un (01)
marché similaire c’est-à-dire avoir assuré des paiements destinés
aux ménages en zone rurale (est un atout) ;
_ Disposer d’un système de paiement fiable (travaillant par
exemple en réseau) ;
_ Proposer un bon système de remontée d’informations après
paiements ;
_ Avoir les coûts de transaction faibles aussi bien pour le programme
et sans frais pour les bénéficiaires ;
_ Posséder une globale d’assurance couvrant les activités;
_ Etre capable de mettre en place une bonne planification pour
assurer les paiements de l’ensemble des bénéficiaires dans les
délais et ce conformément au calendrier de paiement;
_ Disposer d’un système opérationnel permettant de mettre les
fonds à la disposition des bénéficiaires dans les délais mentionnés
dans le chapitre résultats attendus ;
_ Etre capable de fournir des services complémentaires tels
que la formation des bénéficiaires sur la bonne gestion de l’argent,
l’ouverture de comptes d’épargne sans frais pour les
bénéficiaires, etc.;
_ Etre capable de se déplacer au plus près du lieu de résidence
des bénéficiaires.
_ Etre capable d’organiser des actions de sensibilisation sur les
activités des arnaqueurs et autres usuriers.
_ Etre implanté dans la région, province et les communes
bénéficiaires.
Le Directeur des Marchés publics du Ministère de la Femme
de la Solidarité Nationale et de la Famille (MFSNF), Président
de la Commission d’attribution des marchés dudit ministère,
invite les Institutions de micro finances admissibles à manifester
leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les
structures intéressés doivent fournir les informations indiquant
qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures,
références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience
dans des conditions semblables, disponibilité des
connaissances nécessaires parmi le personnel, présence dans
la région, etc.). Les Institutions de Micro finances peuvent
s’associer pour renforcer leurs compétences respectives.
Les prestations de paiement sont prévues pour être exécutées
dans les villages et communes de la région de l’Est et du
Centre-est. Elles seront décomposées en quatre (04) lots dont
deux (02) dans chaque région, repartis ainsi qu’il suit :
Région de l’est
Lot 1 : les villages relevant des communes suivantes : Fada,
Diabo, Diapangou, Tibga, Yamba, Matiacoali, Kompienga,
Pama et Madjoari
Lot 2 : les villages relevant des communes suivantes :
Diapaga, Tansarga, Tambaga, Namounou, Kantchari,
Logobou, Partiaga, Botou ;
Région du Centre-Est
Lot 3 : Les villages relevant des communes suivantes :
Tenkodogo, Bissiga, Bagré ;
Lot 4 : Les villages relevant des communes suivantes :
Ouargaye, Lalgaye, Dourtenga, Yondé, Komiyanga,
Soudougui, Yargatenga, Sanga.
Les dossiers de manifestation d’intérêt doivent comporter les documents suivants :
· une lettre de manifestation d’intérêt adressée à Madame le
Ministre de la Femme de la Solidarité Nationale et de la
Famille (MFSNF) ;
· une présentation de la structure faisant ressortir ses domaines
de compétences ;
· les références des prestations antérieures pertinentes en rapport
avec la mission ;
· les preuves des prestations similaires exécutées soutenues par
les pages de garde et de signature des contrats et les attestations
de service fait ou de bonne fin d’exécution
· l’agrément ou l’autorisation d’exercer
· Une attestation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale
(CNSS) datant de moins de trois mois ;
· L’attestation de situation fiscale (ASF) datant de moins de
trois mois ;
· Une attestation de non faillite,
· Une attestation d’inscription au registre de commerce et du
crédit mobilier ;
· Une attestation de non engagement délivrée par le trésor ;
· Une attestation de la Direction Régionale du Travail et de la
Sécurité Sociale.
NB : Seules les références attestées par les pièces justificatives
seront prises en compte pour la présélection.
Les Agences seront sélectionnées selon la méthode de sélection
fondée sur la Qualification du Consultant en accord
avec les procédures définies dans les Directives « Sélection
et emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque
mondiale : Edition de janvier 2011, révisé en juillet 2014.
NB : Le/les consultant(s) retenu(s) sur la liste restreinte et
sera invité(s) à présenter à la Commission d’Attribution
des Marchés (CAM) du Ministère de la Femme de la
Solidarité Nationale et de la Famille (MFSNF), son offre
technique et financière et à négocier le contrat. Le candidat
retenu peut être attributaire indistinctement d’un, de plusieurs
lots ou de l’ensemble des lots du présent appel à manifestation
d’intérêt.
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations
supplémentaires au sujet des documents de référence (termes
de références) à l’adresse suivante du lundi au vendredi de 7
heures 30 à 12 heures 30 GMT et de 13 heures à 15 heures
30 GMT :
Unité de Gestion du Projet, sise à Ouaga 2000 dans les
locaux 15 BP 232 Ouagadougou 15 ; tél : 00226
25.37.46.24/25
E-mail : burkin.nong.saya@gmail.com
Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse
ci-dessous au plus tard le 14 avril 2017 à 9 heures, avec la
mention « Manifestation d’intérêt pour le recrutement
d’une Structure chargée des transferts monétaires au profit
des ménages bénéficiaires dans les régions de l’Est et du
Centre est ».
Secrétariat de la Direction des marchés publics du
Ministère de la Femme de la Solidarité Nationale et de la
Famille (MFSNF), sise au 6ème étage de l’Immeuble
BOANG BOUKARE, Avenue HOUARI BOUMEDIENNE,
côté Hôtel Palm Beach annexe.
L’ouverture des plis interviendra le même jour à partir de 9
heures 30 dans la salle de réunion de la Direction des marchés
publics en présence des consultants qui désirent y participer.
Le Directeur des marchés publics
Alidou OUEDRAOGO

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles