Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Société SEMAFO : La construction de la mine de Boungou achevée à 51 %

SUR LE MEME SUJET...
Le Développement de la construction de la mine de Boungou va bon train. La Société SEMAFO a annoncé que la construction de la mine est achevée à 51%. À la fin du mois d’août, la construction de la mine Boungou se poursuivait dans les délais prévus soit 94 millions $ des 231 millions $ prévus en dépenses en immobilisations ayant été dépensés jusqu’à présent.
Au titre des acquis, il apparait le bouclage de l’érection des cinq cuves de lixiviation, celui des fondations du circuit CEP et des entrepôts de réactifs. Sont aussi bouclés l’installation du broyeur vertical et les fondations du broyeur SAG. La Société a également confirmé que les fondations en béton pour le broyeur SAG, le silo à minerai, et les épaississeurs pré-lixiviation et pour les résidus sont presque terminées.
Tout autre point d’avancée porte sur le concasseur primaire qui a été livré sur le site ainsi que la pré-découverture du gisement Boungou qui se poursuit. A ce sujet 3,7 millions des 18 millions de tonnes prévues ont été extraites. Et le bassin de stockage des eaux contient maintenant près de 500 000 mètres cubes d’eau.
Enfin le dernier point portant sur les logements est aussi relativement bouclé. Le campement permanent est maintenant terminé et commence à accueillir des employés a révélé la société. Et la bonne nouvelle, porte sur la cérémonie de remise des clés du village relocalisé, prévue pour le mois d’octobre 2017.
semafo1
La mine de Boungou c’est 1 908 personnes, incluant les sous-traitants, travaillent sur le site avec 90 % d’entre eux sont burkinabè ainsi que 2,1 millions d’heures/personne ont été travaillées sans accident de travail avec perte de temps.
SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d’exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine de Mana au Burkina Faso, laquelle inclut le gisement satellite à haute teneur de Siou, et planifie le début de l’exploitation de la mine Boungou au troisième trimestre de 2018.
 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.Com

Annonce publicitaire
 

 

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles