Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Société Générale demande un agrément au Togo et lorgne le Nigeria ainsi que le Mozambique

Le groupe bancaire français Société Générale a demandé un agrément bancaire au Togo, rapporte le quotidien français Les Echos, indiquant que l’établissement examine aussi l’opportunité d’ouvrir des filiales au Nigeria et au Mozambique.

L’agrément bancaire au Togo a été demandé via la filiale béninoise, a-t-on précisé de même source.

C’est surtout le marché des entreprises qui fait désormais courir la banque tricolore en Afrique. «Les besoins de clients entreprises convergent de plus en plus vers les standards internationaux. Nous avons donc lancé un vaste programme de professionnalisation en mettant à jour nos solutions de cash management et en développant des offres de marché », fait valoir Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique, Asie, Méditerranée et Outre-mer à la Société Générale. Dans ce cadre, la banque est en train de mettre sur pied à Abidjan une salle de marché identique à celle ouverte en Algérie.

A plus long terme, Société générale ne compte pas, cependant, ignorer le marché des particuliers qui croît très rapidement en Afrique subsaharienne en raison d’un taux de bancarisation encore faible. «Lorsque nous nous développons sur de nouveaux marchés, nous nous concentrons sur des pays au marché suffisamment vaste pour développer une activité de banque de détail. Aujourd’hui, nous regardons notamment vers le Mozambique ou le Nigeria», précise Alexandre Maymat.

Société Générale est déjà présente à Madagascar, en Guinée équatoriale, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Burkina Faso, en Guinée, au Cameroun, au Ghana, au Sénégal, au Tchad, au Maroc, en Algérie et en Tunisie.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles