Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Situation post Crise au Burkina Faso : « Le nouveau Burkina est en marche »…

Situation post Crise au Burkina Faso : « Le nouveau Burkina est en marche » dixit Michel Kafando

Le Président du Burkina Faso Michel Kafando s’est entretenu avec la presse nationale et internationale le 30 septembre sur le plateau du Camp Naaba Koom(Kosyam) à Ouagadougou. Entouré du Chef d’Etat-major Général de l’Armée et d’autres officiers ainsi que du ministre de la communication Porte-parole du gouvernement et de celui de la jeunesse et de la formation professionnelle, cette rencontre avec le président de la république de bilan des opérations militaire de délogement des militaires récalcitrants de l’Ex-RSP.

Aucune victime au terme des interventions de l’ « Armée loyaliste »telle est la principale information qui ressort de la déclaration du Président Michel Kafando sur sa visite au Camp Naaba Koom. A cela le Président du Faso est revenu sur quelques points non des moins également. Il s’agit notamment dans un premier temps d’une visite des lieux (le camp Naaba Koom) dont il n’avait jamais pris connaissance selon le Président. Ensuite cette visite a été l’occasion pour lui de rencontrer l’Armée qui a libéré le camp dans toute sa composante. La visite a servi en dernier lieu de tribune pour remercier tous les acteurs qui se sont toujours marqués du côté de la vérité et de la quête de la paix notamment la jeunesse burkinabè.
Tout autre sujet, l’ambiance au sein du ministère de la Défense et au sein du Camp Naaba Koom n’est pas à la causette. Certainement pour des mesures de sécurité on a pu constater des militaires qui patrouillent et d’autres stationnés partout où le convoi de journalistes est passé.
Le Burkina Faso vit une crise militaro-militaire une fois de plus depuis le 16 septembre dernier ayant entrainé l’arrêt du processus de désarmement de l’ex Régiment de Sécurité Présidentiel dissous lors du Conseil des Ministres tenu le 25 septembre 2015. Cette étape très dure pour le peuple avait amené l’ « Armée Loyaliste » à prendre ses responsabilités le 29 septembre dernier afin de déloger les militaires récalcitrants de l’ex RSP.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com / Groupe Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles