Connecte-toi avec nous

Développement

   |

SIGNATURE DE CONVENTION DE COOPÉRATION EN MATIÈRE DE PROTECTION CIVILE

Le Ministre d’État, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion Sociale du Burkina Faso, Monsieur Siméon Sawadogo, et son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, ont signé dans les locaux du ministère, le mardi 2 juin 2020, une convention relative au projet de coopération « CBSD 5 Écoles – ISEPC ».

Le projet, financé par l’Union européenne au moyen des instruments contribuant à la Stabilité et à la Paix (#TEamEurope), et mis en œuvre par la coopération française, au travers de la Direction de la coopération Sécurité – Défense du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, vise à renforcer les capacités militaires et de protection civile des pays partenaires, aujourd’hui le Burkina Faso, en matière de formation de stagiaires.

Ce projet permettra d’assurer la formation d’environ 200 sapeurs-pompiers au sein de l’Institut Supérieur d’Études de Protection Civile (ISEPC) de Ouagadougou, notamment, sur les métiers de la gestion interministérielle de crise (post-attentat ou catastrophe naturelle), et d’améliorer les capacités pédagogiques et de gouvernance de l’ISEPC, afin de garantir la continuité et la durabilité de l’action de cet établissement.

Cette nouvelle convention, signée entre la Burkina Faso et la France, consacre l’exemplarité de la longue coopération en matière de protection civile entre nos deux pays. Dimensions majeures de la gouvernance démocratique des États, la sécurité civile et la protection civile œuvrent tous les jours pour le bien public et la protection des citoyens. L’égalité pour chaque citoyen d’avoir accès à la sécurité des personnes, à la protection des biens et à la prise en charge des biens et des personnes en cas de crise ou de sinistre est un pilier du vivre-ensemble. C’est pourquoi, le Burkina Faso et la France travaillent ensemble à améliorer l’efficacité des services de protection civile dans le cadre d’une politique globale de coopération et d’appui à l’Institut Supérieur d’Études de Protection Civile (ISEPC).

L’Institut Supérieur d’Études de Protection Civile (ISEPC) a été inauguré en 2012 à Ouagadougou. Cet institut de formation supérieure, unique sur tout le continent, participe à l’amélioration des capacités des services de Protection Civile des États africains. L’ISEPC est une structure dédiée à la formation de l’ensemble des métiers de la protection civile, à la recherche et à la certification des matériaux de construction. Il est en effet prévu la mise en place d’un laboratoire de recherche et de certification des matériaux, dans le même genre que les laboratoires en Europe.
Depuis sa création, l’ISEPC a formé près de 1500 stagiaires venant de vingt et un pays africains. L’Institut Supérieur d’Études de Protection Civile est donc devenu, en peu de temps, un centre d’excellence, apprécié et reconnu par tous les pays partenaires. Il constitue le socle propice à l’émergence d’une capacité régionale d’intervention en cas de catastrophe majeure dans l’un des pays bénéficiaires.

Chaque année, la France alloue un budget d’environ 60 millions de FCFA, afin d’appuyer le budget de fonctionnement (financement des stages de formations) et d’investissement (réalisation de structures pédagogiques) de l’Institut Supérieur d’Études de Protection Civile (ISEPC).

Source : L’Ambassade de France

Annonce publicitaire