Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Sierra Leone: African Minerals fait le difficile choix de cession d’intérêts sur le fer de Tonkolili

African Minerals Ltd, compagnie minière opérateur et propriétaire à 75% du projet de fer Tonkolili, examine les possibilités de vendre une partie de sa participation pour faire avancer ce projet portant sur un des plus grands gisements de magnétite au monde recelant 12,8 milliards de tonnes de ressources Jorc.

Elle explore cette piste avec des tiers et son partenaire chinois Shandong Iron and Steel Group (SISG) qui lui devrait une encaisse affectée de 102 millions de dollars dont le calendrier de libération est entaché de grande incertitude.

La cession partielle de sa participation dans le projet amènerait, croit-elle, le groupe chinois à libérer l’encaisse qui aiderait à consolider son bilan et à injecter des fonds additionnels dans ce projet d’une durée de vie de mine de plus de 60 ans.

Cette option, annoncée le 20 novembre, est consécutive à diverses tentatives infructueuses d’African Minerals, à l’épreuve de liquidité pour des besoins financiers immédiats, qui a même eu à mandater Standard Chartered Bank pour structurer une nouvelle facilité de prêt qui s’est révélée, au bout du compte, impossible.

La compagnie d’exploration et de mise en valeur trouve encore incertaines, à la fois, la matérialisation de la vente de quelques intérêts et la disponibilité dans le court terme des résultats financiers de la transaction.

Difficile situation pour African Minerals Ltd dont les actions ordinaires sont suspendues en bourse jusqu’à la clarification de sa situation financière. Le paradoxe, c’est qu’elle lance dans le même temps dans une aventure avec Timis Corp pour fondre, sur place en Sierra Léone, les produits des mines Tonkolili et Marampa dans l’optique de mettre un produit de première qualité sur le marché européen.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.