Connecte-toi avec nous

Développement

   |

SICABAT 2015 : Rencontres avec les professionnels du bâtiment

Le Salon de l’Ingénierie, de la Construction, de l’Architecture et du Bâtiment se tient au site du SIAO dans l’enceinte du Pavillon Soleil Levant à Ouagadougou du 18 au 21 juin 2015 sous le thème « Agir ensemble pour un développement urbain durable ». Rencontrés lors de la cérémonie d’ouverture du salon, des acteurs apprécient.

Dieudonné Tapsoba, SG du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme

Sicabat3

SICABAT est un lieu privilégié de partage et d’échanges d’expériences. Vous le savez bien que la technologie évolue. Je pense que SICABAT est une occasion surtout pour les entrepreneurs burkinabè de connaitre les technologies nouvelles que les pays d’Europe ou du Nord utilisent. Vous le savez bien nos activités sont peu performantes à cause des technologies actuelles que nous utilisons. Je crois que SICABAT c’est une occasion pour les permettre d’échanger des expériences, de nouer des partenariats avec ces industriels du Nord. Notre présence dénote du soutien du ministère pour SICABAT et ce, depuis le début du salon jusqu’à présent. Le ministère a toujours été présent et a toujours contribué à sa manière pour la réussite du salon. Depuis 2008 le gouvernement a lancé un gigantesque programme qui est la construction de 10 000 logements sociaux. Aujourd’hui, il y a beaucoup de promoteurs étrangers qui viennent. Et je crois que SICABAT c’est une occasion pour eux de venir voir le Burkina et aussi d’expérimenter leurs technologies. Et aussi permettre à nos entreprises d’évoluer. Et en termes de consommation d’énergies, les exposants ont présenté pas mal de technologies employées. Cela va permettre à nos entrepreneurs d’évoluer vers l’économie de l’énergie dans nos bâtiments.

Bassolé Yvon, Commissaire Général du SICABAT

Sicabat4

10 ans, le bilan est assez positif. Il y a eu des moments assez difficiles et de bons moments aussi. Aujourd’hui, nous sommes à la 10ème édition. C’est beaucoup de travail, de courage, d’abnégation. Bon, il fallait le tenir. On essaie de faire un petit point d’arrêt et corriger ce qu’il y a corrigé et puis réfléchir pour les années à venir. Et je pense que si les différents acteurs qui prennent part à ce salon sont toujours là depuis le début, c’est qu’ils gagnent quelque chose. Le secteur du bâtiment est très vaste mais à la fois très compliqué. Pour organiser un salon de cette envergure on ne peut pas compter seulement sur les nationaux il faut travailler à faire venir de l’expertise étrangère telles que les promoteurs étrangers. C’est le défi que nous nous sommes lancés. Vous avez vu aujourd’hui nous avons déplacé une dizaine d’entreprises tunisiennes qui sont venues. C’est un travail qui a été fait depuis longtemps. Nous Nous sommes déplacés plusieurs fois en Tunisie. Cela coûte de l’argent, il faut trouver des partenaires, il faut les mettre en confiance, il faut leurs dire qu’il y a des choses à faire au Burkina. Et c’est ça le nouveau défis. L’édition prochaine nous allons aller vers d’autres pays. Nous avons envi de faire de Ouaga, du SICABAT un carrefour des professionnels du bâtiment.

M. Arouna, Responsable Export COLORADO

Colorado-Burkina

COLORADO est une société marocaine installée au Burkina et présente au SICABAT. Je représente la société COLORADO. C’est une société leader de la peinture au Maroc. Il est triplement certifiée ISO 9001/ 18001/ 14001. Et aussi c’est une société qui fait la distribution de tous types de peintures qui existe. Peinture, peinture décorative, peinture industrielle, carrosserie, etc. On est présent dans plusieurs pays, au moyen orient, en Europe, en Afrique et bien d’autres pays. Le représentant pays (Burkina Faso) de notre structure est M. Rasmané Ouédraogo.

Sadate Bikienga, Représentant de l’Administrateur de CIM Faso

Sadate Bikienga

L’usine CIM Faso, parrain de cette 10ème édition du SICABAT est un acteur engagé pour la construction en qualité. Notre usine vous propose trois sortes de ciments à savoir la CL 42.5 CPA utilisé pour les ouvrages en bétons, les ouvrages industriels, les routes et les autoroutes. Nous avons CL 2 42.5 l’équivalent du CPJ 45. Ce ciment finement broyé ayant une capacité rétention élevée confère au béton une meilleure ouvrabilité. Et enfin le troisième types de ciments que nous disposons c’est le CL2 32.5 équivalent du CPJ 35 qui beaucoup plus conseiller pour la réalisation du béton courant, armé ou non. Tous ces sacs de ciments sont livrés soit en sac de cinquante kilogramme en vrac ou en big bag selon les besoins de la clientèle. La distribution étant assurée par une flotte de 400 camions.

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles