Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Services Bancaires au Burkina Faso : « L’apport des banques à l’économie…

Services Bancaires au Burkina Faso : « L’apport des banques à l’économie nationale est insatisfaisant.»

L’atmosphère bancaire au Burkina est très concurrentielle. Malgré un taux de bancarisation jugée faible, quelques principaux Groupes bancaires courtisent et fidélisent la clientèle tant bien que mal. Cette lutte de séduction se ressent très souvent à travers la multitude de services variés et diversifiés offerts. Quelle est le niveau de satisfaction de la population face aux services bancaires proposés au Burkina Faso ?

C’est à cette question qu’un sondage a tenté de répondre dans l’objectif d’aboutir à des résultats probants au profit des différents acteurs de la chaîne de l’économie nationale. Ce sondage est à l’initiative du portail Lefaso.net et OBAAS, entreprise d’ingénierie statistique et informatique spécialisée dans les enquêtes statistiques, les études de marchés et les sondages d’opinion. Les deux structures font régulièrement appel à des volontaires désirant participer à de telles enquêtes d’opinion.
A l’issue du sondage qui a été réalisé entre le 26 et le 31 mai 2016, il ressort huit (8) points importants en termes de résultats. Les conclusions font état des résultats suivants :
– Le virement de salaire, le GAB, la demande de prêt, et les opérations de caisse sont les services de banque les plus utilisés;
– Des insatisfactions au niveau des demandes de découvert et de prêt;
– L’accès aux prêts bancaires se fait le plus par la qualité du dossier et les taux d’intérêt appliqués par les banques de la place sont élevés ;
– Les demandes de découvert et de prêt sont chères;
– Le temps d’attente et l’espace parking sont insatisfaisants
– L’argent est en sécurité dans nos banques;
– Le banquier est vu comme un homme d’affaire
– L’apport des banques à l’économie nationale est insatisfaisant

A la suite du sondage, les sondés ont fait plusieurs recommandations allant de l’ouverture du compte en passant par les opérations de caisse, la demande de carte, la demande de position, le GAB, la demande de découvert, de prêt et enfin les virements de salaire. Il de dégage entre autres recommandations :
• La réduction du temps d’attente pour les opérations de caisse ;
• L’augmentation du nombre de guichet dans certaines banques ;
• La formation du personnel à l’accueil client
• L’intégration d’une large partie de la population dans le système bancaire ;
• Des initiatives de proposer des services aux clients ;
• Donner toutes les informations relatives aux conditions générales de la banque ;
• La réduction des taux d’intérêt de prêts;
• L’amélioration des conditions d’accès aux crédits au secteur informel ;
• Traiter les demandes de prêt dans un délai bien précis,
• Le respect du client quel que soit son degré de solvabilité ;
• Etc.

Ce sondage Web Publique constitue le deuxième numéro. 386 personnes ont correctement rempli le questionnaire en ligne diffusé sur le portail d’information le fasonet.net.

rapport_sondage2vf(1)

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com / Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles