Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Sénégal: l’orpaillage n’en a plus pour longtemps.

Orpaillage_1Le long état de grâce de l’orpaillage tire vers sa fin au Sénégal où les nouvelles autorités ont entrepris de mettre l’ordre dans le secteur minier, surtout la filière aurifère très convoitée par des compagnies minières, notamment par la canadienne Teranga Gold Corp qui dispose d’un permis d’exploration d’environ 1200 km2 dans les régions de Tambacounda et Kédougou.
L’Etat va prendre « les mesures nécessaires pour que, pendant l’hivernage, il n’y ait plus d’activité d’orpaillage, afin que nos agriculteurs puissent s’occuper des champs et que cette activité soit réglementée », a déclaré le président Macky Sall, rapporte APS. L’annonce a été faite par le président sénégalais dans la région de Kédougou, sud-est du Sénégal à intenses activités d’orpaillage, où il a récemment présidé le Conseil des ministres délocalisé.
A la faveur des activités d’orpaillage, l’insécurité s’est installée dans la région de Kédougou au point de susciter la prise de mesures de sécurité d’urgence. Macky Sall indique y avoir discuté avec les officiels de la question sécuritaire, estimant qu’il « n’est pas acceptable que le pays laisse se développer une insécurité galopante dans une région aussi vulnérable » que la région de Kédougou.
Source : Ecofin

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles