Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

SEMICA 2016 : L’évènement « se tiendra du jeudi 26 au 28 mai 20116 »

L’équipe d’organisation du Salon l’Energie des Mines et des Carrières (SEMICA) avec à sa tête le Président du Salon M. Innocent Belemtougri a tenu une conférence de presse le 14 mars 2016 au siège de Bitel communication à Ouagadougou. Objectif faire le point de l’état d’avancement de l’organisation du salon aux hommes des médias ainsi qu’à l’opinion public et ses partenaires, à quelques semaine la tenue du salon.
La conférence de presse de ce lundi 14 mars 2016 était très attendue ose-t-on dire au vue de la mobilisation des journalistes nationaux et internationaux qu’elle a suscitée. En effet, elle vient éclairer l’opinion publique quant à l’organisation de la 5ème édition du SEMICA après la sortie médiatique en date du 10 mars 2016 des autorités en charge des mines et de l’énergie au Burkina Faso. Cette sortie faisait cas « d’une fusion entre le SEMICA et PROMIN » qui devraient se tenir conjointement en Septembre 2016. Toute équivoque que le Président du SEMICA, Innocent Belemtougri a tenu a levé. « Sous le thème Transition énergétique et RSE dans les entreprises minières en Afrique » le 5ème SEMICA se tiendra du jeudi 26 au samedi 28 Mai 2016 sous le Patronage de Son Excellence Monsieur le Premier ministre, Chef du gouvernement Monsieur Paul Kaba THIEBA(…) » il a aussi ajouté que comme à l’accoutumée, il y aura au menu du SEMICA 2016 , des conférences thématiques de haut niveau, des rencontres d’affaires, des évènements de Networking, des expositions ainsi que le programme étudiant qui permet à ceux-ci de toucher du doigt les réalités du monde professionnel. Cette 5ème édition se tiendra au Centre International de Conférence de Ouaga 2000 sous le parrainage du Président de Winninga Energie, Benoît La Salle avec envions trois mille participants qui sont attendus selon M. Innocent Belemtougri.

« Tout mariage se discute au préalable entre les différentes parties prenantes »
Ces deux sorties médiatiques laissent penser à une situation on ne peut plus confuse selon les journalistes. Si la plupart d’entre eux sont revenus sur l’incompréhension de la sortie médiatique des autorités en charge des mines et de l’énergie certains ont demandé des éclaircis sur les discussions en cours entre le Président du SEMICA et ces autorités, les perspectives après cette dernière sortie ainsi que les attentes du Président du SEMICA. Pour ce qui est des discussions en cours l’Avocat Conseil du SEMICA, Marcelin Somé rassure : « Rien ne bloque les discussions. Le SEMICA à cinq années d’existence et PROMIN a six années. Ce sont des activités qui ont nécessité d’abord une certaine conception ensuite des moyens pour leur mise en œuvre. Ces activités ont connus dans leurs exécutions des partenariats avec plusieurs investisseurs et autres institutions. Ce n’est pas en deux mois, que l’on peut trouver un accord à moins de vouloir escamoter les choses. Le gouvernement a été mis en place il n’y a pas si longtemps que cela (…) le temps raisonnable pour mener des discussions concernant des structures pareilles et dans un domaine aussi important que celui de l’énergie n’est pas passé.» Sur ce point M. Innocent Belemtougri a ajouté que tout mariage se discute au préalable entre les différentes parties prenantes. En termes de perspectives il s’agira de continuer les discussions avec les autorités en charge des mines et de l’énergie afin « qu’un accord de partenariat public privé puisse être trouvé pour l’intérêt du Burkina Faso et de l’Afrique a confié M. Bemlemtougri. Il a donc rassuré les entreprises inscrites pour le SEMICA 2016 qui se tiendra en mai que le programme ainsi que la date et les lieux d’expositions et de conférences sont maintenus. Pour celles qui ne sont pas encore inscrites une dizaine de stands sur 50 sont disponibles. Et pour garantir la sécurité au vue du contexte actuel, des structures publiques et privées qualifiées dans le domaine ont été retenues pour cela. Pour l’heure, le Président du SEMICA a signalé que le SEMICA est une initiative privée d’un jeune burkinabè désireux de donner une image positive de l’Afrique qui bouge débordante d’une jeunesse talentueuse et ça ce sont des initiatives à encourager.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles