Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Semaine du Numérique : La ville de Bobo-Dioulasso accueille la 15ème édition

La coupure du ruban marque le lancement officiel des activités

Aujourd’hui, le monde entier reconnaît le rôle essentiel du numérique dans la vie quotidienne, les activités économiques, les services publics et les relations entre les acteurs de la société. Dans son rapport sur le large bande au service du développement numérique, la Commission de l’UIT et de l’UNESCO souligne les contributions majeures que le numérique peut apporter au développement durable et à l’amélioration des conditions de vie des populations (réduction de la pauvreté, transition vers une économie moins dépendante du carbone, accès à l’éducation pour tous, égalité des sexes, accès aux soins, amélioration des systèmes productifs et notamment de l’agriculture, amélioration des conditions de vie dans les espaces urbains et ruraux, gestion des ressources naturelles respectueuse de l’environnement).

Au Burkina Faso, il est important d’affirmer une volonté déterminée de développer l’économie numérique, couvrant les infrastructures de base, les services et applications et l’environnement nécessaire à la création de valeur et de richesses par les burkinabè. C’est en cela que s’inscrit la semaine du numérique, qui, apparait comme étant le nouveau format de la Semaine Nationale de l’Internet (SNI). En effet, après plus d’une décennie d’organisation de la SNI, il est apparu nécessaire de repenser l’organisation de cette manifestation. Pour cette 15ème édition, elle se tient sous le signe « Vers des instruments financiers innovants pour le bien-être du citoyen à l’ère du numérique », avec comme pays invités d’honneur, le Sénégal et le Rwanda.  La cérémonie de lancement des activités a été présidée le 19 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso par le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré.

La Semaine du numérique sera marquée du 19 au 23 novembre 2019, notamment par l’exposition des produits et services numériques, qui a lieu à la Maison de la culture Monseigneur Anselme Titianma Sanon, ainsi que des conférences et panels et une campagne d’initiation à l’utilisation de l’ordinateur dans les chefs-lieux des trois provinces de la région des Hauts-Bassins. Egalement, le débat télévisé sur le thème, et la nuit des TIC (Technologies de l’information et de la communication). Une soirée, qui permettra de récompenser les meilleurs sites web et les meilleurs logiciels dans différentes catégories, ainsi que les meilleurs développeurs d’applications, et les meilleurs stands d’exposition.

Selon le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré on ne peut pas développer le secteur privé, sans faire référence au développement du numérique. « Il faut que dans le cadre de l’inclusion financière, nous fassions en sorte que toutes les populations puissent avoir accès aux services financiers, sans être obligés d’aller dans une banque, remplir des papiers, pour pouvoir obtenir un compte » a-t-il soutenu.

La ministre en charge de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a saisi l’occasion pour décliner les grandes orientations de la politique du Gouvernement en matière de développement du numérique, à savoir la construction de l’infrastructure, la formation des ressources humaines qualifiées et la création d’un environnement favorable à la promotion du secteur.

 

Juste Bancé (Collaborateur)
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles