Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Semaine des transports : Air Burkina lance la ligne Ouagadougou-Bobo-Dioulasso

Le vol inaugural de la ligne aller-retour Ouagadougou-Bobo-Dioulasso

 

 

En marge de la semaine des transports qui s’est tenue à Bobo-Dioulasso, du 20 au 22 décembre 2018, Air Burkina a procédé au lancement officiel des vols quotidiens de la ligne aller-retour Ouagadougou-Bobo-Dioulasso. La cérémonie officielle de lancement a été présidée par le ministre en charge des transports, Vincent Dabilgou.

C’est désormais possible de prendre le vol Ouagadougou- Bobo-Dioulasso. Le vol inaugural a été effectif le vendredi 21 décembre 2018. Une cérémonie qui a connu une forte mobilisation des autorités coutumières de la ville de Sya. Selon le Directeur Général de Air Burkina, Blaise SANOU, les coûts du transport sont de 35 000 FCFA en aller simple et de 60 000 FCFA en aller-retour. Le vol entre les deux  villes du Burkina a une durée de 45 minutes.

Le démarrage des vols Ouagadougou- Bobo-Dioulasso est prévu pour le mois de janvier 2019. Le ministre des Transports, Vincent Dabilgou, a souligné que cette initiative entre dans le cadre de la relance d’Air Burkina. « Le gouvernement a donné des instructions, avec une vision tracée par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba et le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, pour que nous puissions faire un plan de relance d’Air Burkina qui consiste à développer le vol intérieur » a-t-il ajouté.   Le Secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Wenceslas Stéphane SANOU quant à lui,  a exprimé toute la fierté du gouvernement d’accompagner Air Burkina dans la réalisation de ce projet.

Par ailleurs, des acteurs de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) se sont vu honorer par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), à l’occasion de cette semaine, pour leur taux de performance. C’était à travers une remise officielle de certificats de distinction par le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou, lors d’un diner de gala.

L’OACI est une institution spécialisée des Nations-Unies dans le domaine de l’aviation civile qui supervise tous les Etats membres dont le Burkina. A ce titre, elle effectue périodiquement, pour tous les Etats, un planning d’audit sur la performance du système de l’aviation civile. C’est ainsi que le Burkina a été programmé pour subir cet audit de supervision de la sécurité.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire