Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Selfie : Nouveau mode d’expression de « jeunes branchés ».

Sur internet et les réseaux sociaux notamment, chacun y va de sa manière pour captiver l’attention des autres membres de la communauté. Si certains optent pour la discrétion, d’autres par contre n’y vont pas du dos de la cuillère quand il s’agit de se mettre en exergue. Une nouvelle tendance fait actuellement ravage sur les réseaux sociaux : le Selfie. Les jeunes Burkinabè s’y adonnent à cœur joie !

Le mot selfie (de l’anglais self, « soi ») encore appelé autophoto ou égoportrait, est un autoportrait numérique réalisé à l’aide d’un téléphone mobile ou d’une tablette et destiné à un accès partagé notamment via les réseaux sociaux. L’autoportrait n’est pas un phénomène nouveau. Ce qui l’est en revanche, c’est la massification de cette pratique. L’engouement se globalise subitement en 2010 avec le triomphe commercial de l’iPhone 4 et de sa petite caméra frontale qui permet à l’utilisateur de voir sa propre image pendant qu’il est entrain de se prendre en photo. Cette explosion s’explique à la fois par l’essor des smartphones et des réseaux sociaux, et notamment ceux dédiés à la photographie, Pinterest, Instagram, et plus largement Facebook, qui comptent respectivement 70 millions, 130 millions et 1.15 milliards d’utilisateurs dans le monde à la fin 2013.Pour garantir le « buzz » mieux vaut être pris avec une célébrité, comme les deux jeunes australiennes qui découvrent en arrière-plan de leur photo prise lors des jeux du Commonwealth à Glasgow, la reine Elisabeth ! A la plage, devant un monument, voire en orbite autour de la Terre, les occasions ne manquent pas. Et il y a des endroits où il est devenu impératif d’être vu. La cérémonie des Oscars en est un. Le selfie pris par Bradley Cooper en 2014 entouré de célébrités a été « retwitté » 2 millions de fois, un record. Sur la photo de l’article, l’actrice burkinabè Augusta Palenfo est en mode selfie avec le comédien ivoirien Le magnifik. L’artiste koffi Olomidé a consacré un clip entier au phénomène « Selfie » même s’il a interrompu un concert récemment en Côte d’Ivoire sous prétexte que le public le photographiait trop. Caprice de star ? En tout cas paradoxal !

Comment expliquer ce phénomène ?

Par le désir de paraître. Il est avant tout sociologique. De nombreux jeunes sont en quête permanente d’admiration. Certains analystes parlent volontiers « d’inflation narcissique ». Mais le selfie est aussi un moyen d’assumer tous ses états, tour à tour sérieux, drôles, tristes ou déchaînés. De fait, quand on poste un selfie, on attend des commentaires, des likes, des partages,… C’est donc un outil d’échange social. Le selfie crée une expérience inédite : être vu en train de se voir. Le selfie permet en outre une économie de temps et de parole. Une image vaut en effet 1000 mots. Le selfie peut enfin être un véritable outil de promotion pour les stars qui savent s’en servir. Mais attention. Ce n’est pas parce que l’on veut paraître, qu’il faut se permettre toute sorte de publication. L’internaute doit s’imposer une certaine limite et éviter les photos qui peuvent être attentatoires à l’ordre public et aux bonnes mœurs. C’est une question de responsabilité personnelle.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles