Connecte-toi avec nous

Appel d'offres

   |

SELECTION D’UN CABINET POUR L’ELABORATION DE MODELES QUASI-COMPTABLES DES ETATS MEMBRES DE L’UEMOA

AVIS N°-12/2017/AMI/DAGP/UEMOA
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET POUR L’ELABORATION DE MODELES QUASI-COMPTABLES DES ETATS MEMBRES DE L’UEMOA

1. La Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest
Africaine (UEMOA), dans le cadre de l’exécution de son budget
2017, envisage la réalisation d’une étude relative à l’élaboration de
modèles quasi-comptables de prévision dans les Etats membres de
l’UEMOA.
2. L’objectif global de la mission est d’élaborer huit (08) modèles
quasi-comptables fonctionnant à l’aide de maquettes développées
sous Excel et adaptés à la structure économique de chacun des Etats
membres de l’UEMOA, en vue du renforcement du dispositif de
prévision et d’analyse macroéconomique du Département des
Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure.
L’étude se déroulera en deux (02) phases. Une première phase,
prévue en 2017, sera consacrée à l’élaboration des modèles quasicomptables
de quatre (04) Etats membres, la seconde phase, prévue
en 2018, devant porter sur l’élaboration des modèles pour quatre (04)
autres Etats membres de l’Union.
De façon spécifique il s’agit de :
– proposer un format du tableau ressources-emplois (TRE), à prix
courants et à prix constants, intégré à la maquette et faisant ressortir
un degré d’agrégation pertinent des branches de production, en vue
des travaux de prévision et d’analyse macroéconomique ;
– proposer une matrice de passage permettant d’automatiser la
transition entre le format du TRE produit par l’INS et celui du TRE
intégré à la maquette ;
– proposer des modules relatifs au secteur réel, aux finances
publiques, à la balance des paiements, au secteur monétaire, avec les
interrelations y afférant, selon la logique habituelle de la
programmation financière ;
– mettre en évidence, de façon précise, les liens entre le TRE et les
variables des modules relatifs aux finances publiques, à la balance
des paiements, au secteur monétaire et aux secteurs d’offre ;
– développer dans chacun des modèles un module d’analyse de la
dette publique en cohérence avec les autres variables
macroéconomiques du modèle;
– développer dans chacun des modèles un module pauvreté, mettant
en exergue les principaux indicateurs ciblés par la Stratégie
Régionale de Réduction de la Pauvreté (SRRP) et mis en liaison avec
les variables macroéconomiques du modèle ;
– proposer une méthodologie détaillée pour l’automatisation de la
mise à jour de l’année de référence ;
– proposer une méthodologie détaillée de la procédure
d’élargissement de l’horizon temporel pour les travaux de projection
et de simulation.
3. La durée totale prévue pour l’exécution de la mission est de six
(06) mois maximum.
4. En vue de la constitution de la liste restreinte et pour une Demande
de Propositions ultérieure, le Président de la Commission de l’Union
Economique et Monétaire Ouest Africaine, invite les Cabinets
d’Etudes ou Groupement de Cabinets d’Etudes à manifester leur
intérêt à fournir les prestations ci-dessus décrites.
5. Les Bureaux d’Etudes, ou groupements de bureaux d’études
intéressés sont invités à produire, dans leur dossier de manifestation
d’intérêt, toutes références et documents permettant d’apprécier leurs expériences et expertises en ces prestations en fournissant les
informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter lesdites
prestations (brochures, références concernant l’exécution des contrats
analogues, expérience dans des conditions semblables, etc…..).
6. La Commission de l’UEMOA, se réserve le droit de vérifier
l’authenticité des informations communiquées.
7. La sélection d’un cabinet se fera en conformité avec les procédures
en vigueur à la Commission de l’UEMOA et définies dans le
Règlement d’exécution N° 008/2014/COM/UEMOA du 12/11/2014
relatif aux règles de passation, d’exécution et de réception des
marchés des Organes de l’UEMOA
8. Les appréciations porteront notamment sur les critères suivants :
l’expérience générale du consultant, l’expérience spécifique et la
connaissance de la région sur la base du barème ci-après :
Critères d’évaluation —- Notes pondérées maximum
Expérience générale du Cabinet d’études — 30
Expérience spécifique du Cabinet d’études — 60
Connaissance de la région — 10
Total 100
9. Pour tous renseignements, veuillez contacter :
• Monsieur Roland AMADOTOR ; Tél.: +226 25 32 87 30
Email : kmamadotor@uemoa.int
• Monsieur Kalidou THIAW
Email : kthiaw@uemoa.int
Aux jours et heures suivants :
• Du lundi au vendredi, de 07 H 30 mn à 12 H 30 mn et de 14 H 30
mn à 16 H 00 mn ;
10. Les manifestations d’intérêts en langue française, sous format
papier A4, en quatre (04) exemplaires (un original plus trois copies),
peuvent être envoyées par la poste, ou déposées au bureau du
courrier de la Présidence de la Commission de l’UEMOA ; 380
Avenue du Professeur Joseph KI-ZERBO 01 BP 543 Ouagadougou
01- BURKINA FASO au plus tard le mardi 25 avril 2017 à 14
heures, heure locale.
11. L’enveloppe contenant la Manifestation d’intérêt devra être
scellée et portée visiblement la mention : «Manifestation d’intérêt
pour le recrutement d’un cabinet d’études chargé d’une étude
pour l’élaboration de modèles quasi-comptables de prévision
dans les Etats membres de l’UEMOA»
12. Il est à noter que l’intérêt manifesté par le Cabinet n’implique
aucune obligation de la part de la Commission de l’inclure sur la liste
restreinte
Pour le Commissaire chargé du Département
des Services Administratifs et Financiers
et par délégation,
Komi K. L. KADJAKA

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles