Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Sécurité sociale Au Burkina Faso : Le nombre de bénéficiaires de la bourse scolaire passe de 500 à 750 en 2020

La directrice générale de la CARFO et les bénéficiaires

La Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) a initié un élan de solidarité depuis 2008, à l’endroit des orphelins, en leur octroyant des bourses scolaires chaque année. Cette année, l’opération s’est officiellement tenue le 22 octobre 2020 au siège de l’institution à Ouaga 2000, avec un nombre de bénéficiaires qui passe de 500 à 750.

La CARFO jouit d’une bonne notoriété pour ses performances dans le traitement  des dossiers de prestations dans des délais réduits. Ces acquis, selon sa directrice générale Laure Marie Zongo/Hien, auraient eu un gout d’inachevé si l’on fermait les yeux aux maillons faibles de notre système que sont les veuves et les orphelins.  La Caisse autonome de retraite des fonctionnaires s’est ainsi engagée à soutenir les orphelins (es) de ses pensionnés décédés.

L’objectif général est de contribuer au mieux-être de nos pensionnés et en particulier les survivants des agents publics de l’Etat décédés. Cet objectif a été décliné en 04 objectifs spécifiques, à savoir contribuer à l’éducation des enfants, soutenir les veuves/veufs ayant une pension inférieure ou égale à 75 000, rendre hommage aux vaillants serviteurs de l’Etat, renforcer la solidarité intergénérationnelle.

La présente édition voudrait en plus des bénéficiaires traditionnels, prendre en compte, les orphelins des agents publics de l’Etat victimes du terrorisme et porter ainsi le nombre total des bénéficiaires à 750 soit une augmentation de 250 bourses.

Ce sont au total 500 bourses, d’une valeur totale de 50 000 000 de F CFA, qui leur sont offertes chaque année. Pour cette présente édition,  14ème du genre, ce sont 75 000 000 F CFA qui seront mis à contribution pour la scolarité des 750 enfants.

Egalement, le pool bancaire n’a pas manqué au rendez-vous annuel.  Coris Bank International a contribue à hauteur de 5 000 000 F CFA, la Société burkinabè d’intermédiation financière (SBIF), 3 000 000 F CFA, Coris Bourses 2 500 000 000 F CFA, la Société Générale Burkina Faso 2 000 000 F CFA, Orabank 2 000 000 F CFA, la Banque de l’Union 1 500 000 F CFA, Bank of Africa 1 000 000 F CFA, Wendkuni Bank 1 000 000 F CFA, la Banque commerciale du Burkina 1 000 000 F CFA, la Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce 1 000 000 F CFA, la United Bank for Africa 1 000 000 F CFA, International Business Bank 1 000 000 F CFA, Banque Agricole du Faso 1 000 000 F CFA, et Coris assurances avec une contribution de 500 000 F CFA.

Une aide « tellement précieuse », pour la représentante des tuteurs-bénéficiaires, Babibou Hien/Bamogo. Selon elle,  cet élan de solidarité de la CARFO et de ses partenaires « contribue ainsi à atténuer les soucis qui nous accablent, notamment le paiement des frais de scolarité ».

Sombéwendin Micheline Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles