Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Secteur privé : Tenue effective de l’Assemblée Générale 2020 du Cercle des Chefs d’entreprises Burkinabè

Le cercle œuvre pour le rayonnement de l’économie burkinabè

Le Cercle des chefs d’Entreprises Burkinabè est une association d’opérateurs économiques créée en 2000. Il est actif dans tous les secteurs d’activités économiques au Burkina Faso.  L’assemblée générale est une rencontre statuaire qui permet aux membres d’échanger autour des grands axes institutionnels de l’association.

Selon le Secrétaire Général du Cercle, Mahamadi Ouédraogo, le bureau a décidé au cours de cette assemblée générale de « d’améliorer les activités du Cercle en mettant à jour des textes statutaires de l’association, en planifiant le renouvellement des effectifs des membres par la cooptation de nouveaux membres au sein de l’association. Il était aussi question de l’accompagnement des membres ayant subi les effets de la pandémie à Corona virus ».

Au titre des activités phares de l’institution figurent l’organisation du Forum National de l’Investissement, reportée à une date ultérieure à cause de la situation sanitaire.

Le Secrétaire Général du Cercle, Mahamadi Ouédraogo

Monsieur Mahamadi Ouédraogo a saisi l’occasion pour remercier le gouvernement burkinabè pour la prise en compte de certaines recommandations du Cercle pour un rayonnement du secteur privé burkinabè. Il confie : « Il y a pas mal de membres dont les entreprises ont subi des pertes. »

« Nous saisissons l’opportunité de votre micro pour remercier le gouvernement des décisions prises dans le but d’accompagner les entreprises, qu’elles soient formelles ou informelles. Le gouvernement a déployé d’énormes efforts pour accompagner ces entreprises qui ont connues des difficultés suite à la pandémie à Covid-19 » a-t-il précisé.

Pendant cette période de crise sanitaire, la contribution cumulée apportée par les entreprises des membres du Cercle avoisine les quatre cents millions de francs CFA.

Par ailleurs, en ce qui concerne la situation sécuritaire, que nous vivons bien avant la Covid-19, a rappelé le SG du Cercle, nous travaillons à sensibiliser nos membres et menons des discussions avec le gouvernement afin que cette situation sécuritaire soit améliorée pour le bien-être des populations ainsi que pour le climat des affaires. Nous sommes aux côtés de l’Etat pour qu’ensemble nous puissions travailler main dans la main a insisté Monsieur Ouédraogo.

Peut être membre du Cercle toute personne de nationalité burkinabè exerçant dans le privé.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik

 

Annonce publicitaire