Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

SAMAO 2017 : Pour une meilleure contribution des mines dans les économies africaines

La 2ième édition de la Semaine des Activités Minières d’Afrique de l’Ouest a officiellement ouvert ses portes le jeudi 28 septembre 2017 à Ouagadougou sous le thème « Quelles stratégies pour une meilleure intégration du secteur minier aux économies des pays africains ». C’était au cours d’une cérémonie solennelle présidée par le Président du Faso Rock Marc Christian Kaboré.
 
Depuis 2009, l’or est devenu le premier produit d’exportation au Burkina Faso, devant le coton. En 2015, le secteur minier a contribué pour 15,9% aux recettes de l’Etat et à hauteur de 3% à la formation du PIB du pays. Etant donné la contribution et l’importance du secteur dans l’économie nationale, voir continental, le Burkina Faso a lancé en 2016 la SAMAO, une vitrine de promotion du secteur minier africain. Objectif visé, créer un espace par excellence pour célébrer et valoriser les potentialités géologiques et minières de l’Afrique entière.
Selon ministre Burkinabè des Mines et des carrières Oumarou Idani, l’enjeu du développement pour l’Afrique est de faire en sorte que le secteur minier contribue de façon significative et rapide au développement économique et social inclusif. Ce, à travers des investissements structurants et d’entrainement des autres branches de l’économie. La présente SAMAO permet d’échanger sur les stratégies, les pratiques et les mécanismes qui amplifient et maximisent les apports réciproques entre le secteur minier et les autres secteurs des économies nationales et communautaires.
 
Les pays en voie de développement riches en ressources extractives croît d’année en année globalement en Afrique. Ces pays abritent près de 70% des personnes les plus pauvres de la planète. Malheureusement, dans ces pays il ressort un fort taux de pauvreté. Ces propos du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Burkina, Cheick Kanté, attire l’attention sur toute l’importance du thème de la présente édition de la SAMAO. Il indique à ce sujet que ces assises cadrent avec les objectifs de la Banque Mondiale ainsi que les actions qu’elle mène au Burkina et ailleurs en ce qui concerne le soutien à la promotion d’un secteur minier contribuant au développement socio-économique des pays partenaires. Depuis 2012, la Banque Mondiale finance à hauteur de 33 millions de dollars US le Projets d’Appui au Développement du Secteur Minier (PADSEM) qui affiche aujourd’hui des acquis satisfaisants.
 
Le Président du Faso Rock Marc Christian Kaboré, s’est réjoui de la tenue de la SAMAO 2017, qui pour lui est une belle vitrine avec un impact socio-économique positif pour le Burkina Faso et l’Afrique entière. Le Maroc, pays d’honneur de la deuxième édition de la SAMAO, est représenté par une forte délégation conduite par Le Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable du pays.
 
 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles