Connecte-toi avec nous

Finances

   |

SAM 2019 : L’inclusion financière au service du développement durable

La cérémonie officielle d’ouverture de la 4ème édition de la SAM

« En quête d’impact, la finance inclusive au service des objectifs du développement durable », tel est le thème de la 4ème édition de la Semaine Africaine de la Microfinance (SAM)  qui a ouvert ses portes.

C’est sous la présence effective du chef du gouvernement Joseph Marie Dabiré et de la ministre luxembourgeoise en charge de l’action humanitaire Paulette Lenert.

La SAM est un cadre de partages qui va non seulement permettre de relever les défis mais également les enjeux auxquels le secteur de la microfinance est confronté, en vue d’éradiquer la pauvreté  en Afrique. Cette quatrième édition connaît la participation de plus de 800 inscrits venus des quatre points du monde, 25 investisseurs exposants de 54 pays. En effet, l’Afrique dans son ensemble se caractérise par une population qui a un accès difficile au système bancaire, du fait de la faiblesse de ses revenus, donc souvent une population peu bancarisée.  Egalement avec une majorité importante n’étant pas en mesure de satisfaire les conditions minimales des banques concernant l’ouverture et la gestion d’un compte de dépôt. Ce sont les secteurs du microcrédit et de la microfinance qui apparaissent comme les seules alternatives aux besoins manifestés.

Le président du comité national d’organisation, Wango Fidèle Yaméogo

«Conscient des enjeux de l’inclusion financière sur le développement, le Burkina Faso s’est engagé dans un vaste chantier de la promotion de la microfinance. Et la promotion de la bancarisation occupe une place de choix dans le Plan National de développement Economique et social (PNDES) » confie  le ministre délégué chargé de l’aménagement du territoire, Pauline Zouré, représentant le ministre de l’économie. De ce fait, cette conférence biennale se veut une plateforme africaine commune de réflexion et d’échanges entre toutes les parties prenantes du secteur de la microfinance afin d’accélérer de façon pérenne aussi bien l’inclusion financière que la croissance économique du pays.

La microfinance contribue certainement à réduire la pauvreté, selon le ministre délégué chargé de l’aménagement du territoire, Pauline Zouré qui porte un visage féminin sous nos cieux avec la  création de petites activités.

Initiative du Grand-Duché de Luxembourg, avec pour objectif de promouvoir l’inclusion financière en Afrique, La SAM est prévue se tenir du 21 au 25 Octobre 2019 à Ouagadougou, avec une vingtaine de formations gratuites qui portent sur la gouvernance, les évolutions de types méso finances, la transition vers le digital. Cette édition joue également la carte de l’innovation avec le  « village des investisseurs », un cadre de rencontre entre innovateurs et partenaires.

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles