Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Salon Sous Régional de la promotion de la Bourse et de l’Emploi : Lancement officiel des activités de la 1ere édition

Le Salon Sous Régional de la promotion de la Bourse et de l’emploi (SARBE) a vu ses portes s’ouvrir le jeudi 23 juillet 2015 dans la salle de conférence de Ouaga 2000 en présence de nombreux acteurs clés des PME-PMI, des institutions financières, et des jeunes en quête d’emploi. La cérémonie de lancement des activités a été présidée par M. Job Ouédraogo, Directeur de cabinet représentant le Premier Ministre du Burkina, et parrainé par M. Justin Damo Baro, ancien vice-gouverneur et gouverneur par intérim de la BCEAO.

C’est dans un contexte caractérisé par une timidité sous régionale des financements aux pme-pmi, que se tient la 1ère édition du SARBE 2015. Cette édition s’inscrit dans une dynamique et une vision d’être une plateforme d’échanges et de rencontres des pme-pmi et les institutions de financement. C’est pourquoi les organisateurs l’ont placé sous le thème, « Les ressources alternatives aux financements des Pme-Pmi pour le développement des économies de la sous-région. »

Promoteur SARBE OuvertureEt c’est donc tout satisfait du pari gagné de l’organisation que le Promoteur du SARBE, M. Sylvestre Sawadogo s’est confié : « Nous nous sommes dit pourquoi ne pas mettre en place ce salon afin d’informer toutes les couches sociales de la population de comment fonctionne l’activité boursière. Et nous avons tenu de parler des ressources alternatives au financement des pme-pmi qui ont des difficultés d’accès aux financements classiques, bancaires. Pourtant, il existe d’énormes sources de financements à la disposition des pme-pmi, mais celles-ci sont malheureusement méconnues par les opérateurs économiques.»

Pour soutenir cette conviction, le parrain du salon, M. Justin Damo Baro, Damo Baroun spécialiste du domaine et ancien ministre de l’Economie et des Finances n’a pas marchandé ses mots. Il a donc martelé, que la création de l’UEMOA en 1994 suivie par celle de la Bourse régionale des valeurs mobilières au lendemain de la dévaluation du F CFA, répondait assurément au souci de conforter les fondements de notre monnaie commune le F CFA mais également à la préoccupation de diversifier les sources de financement des économies de la sous-région… Selon M. Baro, la BRVM devait offrir à nos opérateurs économiques, personnes physiques ou morales, grandes entreprises, pme-pmi ou même micro entreprises d’autres produits financiers que ceux offerts par la banque universelle, les banques commerciales….Eu égard à tout ce qui précède, M. Damo Baro insisté que l’avènement de la BRVM n’a ni révolutionné les marchés financiers et monétaires de la sous-région, pas plus qu’il n’a démultiplié les produits financiers donnant plusieurs possibilités à nos opérateurs économiques s’est-il désolé. Pour cet état de fait, SARBE 2015 est une initiative salutaire à en croire le parrain.

Le Gouvernement de transition du Burkina Faso toujours dans la même dynamique de protection du bien-être de la population a aussi répondu présent au lancement des activités du SARBE 2015. M. Job Ouédraogo, Directeur de Cabinet au Premier ministère, représentant le Premier ministre a marqué tout le soutien du gouvernement à cette initiative qui va sans doute apporter un plus au développement socio-économique du pays. Pour M. Ouédraogo, c’est une bonne initiative et il a fallu de l’audace, du courage, de la détermination aux promoteurs du salon qui à travers cette innovation brossent le secteur boursier et celui de l’emploi simultanément, toute chose qui pourrait aider les gouvernants et les pme-pmi.

Durant 72h donc , les acteurs venus de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Niger et du Burkina Faso, seront édifiés sur les questions des possibilités de financements européens pour les entreprises africaines ainsi que les modalités, la promotion de la Bourse et des métiers et filières de la Finance, tous ceci autour d’un panel de débats.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles