Connecte-toi avec nous

International

   |

rlande. « L’économie nationale profite peu de la reprise »

Stephen Kinsella, maître de conférence à l’Université de Limerick et spécialiste de la crise en Irlande.

La reprise économique est-elle bien réelle ?
Les indicateurs sont au vert. Mais c’est trompeur car l’économie intérieure ne profite pas de cette embellie. Cette croissance est surtout due aux multinationales qui exportent à 60 % en dehors de l’Europe. L’économie nationale, elle, n’a pas progressé au même rythme. De plus, les emplois créés sont soit saisonniers soit à temps partiel. L’Irlande quittant sa politique d’austérité, cette économie devrait se rétablir par elle-même. Mais l’austérité a nettement ralenti la croissance intérieure.

Trop d’austérité ?
Cela a été trop dur et fait trop rapidement. Il aurait fallu étaler ces mesures sur dix ans. Ce qui aurait permis d’augmenter moins les impôts et les taxes et de ne pas réduire les dépenses de l’État. Quand on réduit les services publics, on touche les plus démunis, ceux qui en ont le plus besoin. Les inégalités sociales qui existaient avant la crise ont été aggravées par toutes ces mesures.

Qui sont les vrais gagnants de ce plan de redressement ?
Ceux qui ne se portaient pas trop mal avant la crise, qui avaient de bons revenus, des actions en bourse, deux maisons… En gros, les plus de 40 ans. Aujourd’hui, ce sont les jeunes, sans maison et sans argent, qui se retrouvent à devoir payer la dette pour renflouer les banques.

Quelle politique préconisez-vous ?
Il est plus que nécessaire de faire des investissements publics. Tout d’abord, dans le logement, afin que les familles les plus pauvres puissent se loger et relancer le secteur du bâtiment. Il y a aussi besoin de créer des crèches et des garderies, de moderniser les réseaux d’information et de communication, pour que tout le monde y ait accès. Je propose également de cibler des interventions sur des secteurs sinistrés, comme à Limerick où il existe l’un des quartiers les plus pauvres d’Europe.

letelegramme.fr

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles