Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Réseau des étudiants et professionnels en Gestion des Ressources Humaines : La jeune fille au centre d’une journée de partage d’expériences à Koubri

La communauté internationale consacre le 11 Octobre de chaque année à la jeune fille afin de mener des actions tendant à son leadership et à son autonomisation. Le Réseau des Etudiants et Professionnels en Gestion des Ressources Humaines du Burkina Faso (REP/GRH-BF) n’est pas resté en marge de cette journée internationale.

En effet, en vue de marquer positivement cette journée, le réseau a choisi le thème pour leur première journée de partages et d’expériences s’est tenu sous le signe « La jeune fille et la femme dans la fonction de manager des ressources humaines ». Un thème qui selon, la Présidente de la journée de partage d’expériences Emma Kantiono, est particulièrement d’actualité dans un contexte où de plus en plus de filles et de femmes doivent faire face aux responsabilités de leaders et de managers. « Femme leader, femme manager, en plus de ses obligations d’entreprise ou de service, elle doit faire face à la dure conception africaine de la femme dans la société, aux réalités de la famille, à la gestion d’un mari et de ses démembrements, elle est donc doublement, triplement, tout simplement multi leader, multi manager », a-t-elle ajouté.

L’investissement dans le capital humain est aujourd’hui l’un des grands enjeux des différentes politiques publiques. Au cœur de ces politiques se pose la question de la jeune fille et de la femme qui constitue la tranche la plus importante et la plus vulnérable de la population burkinabè soit 51,7%. Pour la marraine de la journée Zalissa Koumaré /Oullio, ce cadre d’échanges doit permettre de jeter un regard sur la place des femmes dans les postes de dirigeantes, leurs parcours et leur style de management.

 

C’était une occasion de remise d’attestation de reconnaissance

Cadre du donner et du recevoir, de partage d’expérience et de savoir-faire, de capitalisation de bonnes pratiques et de relations professionnelles, les thématiques qui y ont été abordées sous forme de communication et panels, ont porté sur les femmes et les postes de responsabilité, la jeune fille et la femme dans la fonction de manager. Il s’est agi également de s’intéresser  aux modes d’éducation, de socialisation des femmes, à la manière dont elles sont perçues en tant que managers femmes dans une société où gestion et pouvoir se conjuguent encore souvent au masculin. En effet, on attribuera toujours le succès à l’homme jusqu’à ce qu’il échoue et à la femme on lui attribuera l’échec, jusqu’à ce qu’elle prouve le contraire.

Cette journée s’est voulu un cadre de partage d’expériences qui permette aux participants de cerner les enjeux et les contours du leadership féminin de façon générale et plus spécifiquement dans la fonction de manager de Ressources Humaines. Elle a servi de cadre récréatif et de détente, avec des jeux de société, un jeu d’invisibilité en vue de rencontre professionnelle.

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

(De retour de Koubri)

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles