Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Reportage : la Générale des viandes veut s’étendre au reste du Burkina

La boucherie et charcuterie bien connue de Ouagadougou envisage d’ouvrir une chaîne au Burkina Faso. L’émission « Réussite », co-produite par le Groupe Jeune Afrique, Canal + Afrique et Galaxie Presse s’est intéressée à son patron Adama Ouena et aux raisons de son fort développement.

La Générale des viandes, boucherie de Ouagadougou, est une boucherie à succès, bien connue des habitants de la capitale burkinabè. Et pourtant, son développement n’est pas allé de soi, d’autant moins que les viandes se vendent habituellement plutôt sur les marchés. Mais fort d’un premier apport de 10 millions de francs CFA (15 245 euros) glanés à l’occasion d’un concours, Adama Ouena, le président directeur général, a tout de même lancé son affaire.

20 salariés et 500 millions de francs CFA de chiffre d’affaires

Un pari gagnant puisque qu’il emploie désormais une vingtaine de salariés, et réalise un chiffre d’affaires annuel de 500 millions de francs CFA. Depuis le début 2016, il a même équipé l’entreprise d’un camion frigorifique dont il prend le volant tous les matins aux aurores pour aller s’approvisionner à l’abattoir, et ainsi vérifier la qualité des carcasses (15 à 25 tonnes par mois) qui sont ensuite raffinées par ses équipes en arrière-boutique.

Un savoir-faire que le patron aimerait désormais étendre au reste du Burkina Faso, pour faire de la Générale des Viandes une chaîne.


Le roi de la viande burkinabè par Jeuneafriquetv

 

burkinaonline.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles